Par ici la bonne soupe !
Une ressource culinaire inépuisable pour tous les goûts et toutes les occasions

Velouté de patate douce

Elle réchauffe l’âme et le corps quand le temps vire au gris et que l’on peine à sortir de sa couette. Elle sait également nous rafraîchir, nous surprendre et nous booster l’été avec ses saveurs ensoleillées. Tout au long de l’année, d’un bout à l’autre de l’Hexagone ou de la planète, chaude, froide ou glacée, sucrée ou salée, légère ou riche, on craque tous pour la soupe, mets ancestral si facile et si rapide à préparer !

Autrefois considérée comme un plat populaire et économique, la soupe s’invite désormais aux dîners chics, en entrée, en plat ou en dessert, aux déjeuners sur le pouce (vive les bars à soupe !) comme aux apéros dînatoires trendy.

Et avec la soupe, point de routine en cuisine ! On peut la décliner à l’envi avec toutes sortes de fruits et légumes frais, en s’inspirant de recettes traditionnelles et régionales, de la potée à la bréjaude en passant par la bouillabaisse, la mouclade ou la garbure. Ou de recettes venues d’ailleurs, comme le minestrone ou la soupe miso. On peut également la rendre créative en associant sucré et salé ou y ajoutant épices, graines ou herbes aromatiques. Et que l’on opte pour un velouté, un potage, une crème, un bouillon ou un consommé, nos papilles seront toujours comblées !

Pourquoi on craque tous pour la soupe ?

Parce qu’elle s’adapte à toutes nos envies !

« La soupe aux choux mon Blaise ça parfume jusqu'au trognon, ça fait du bien partout où qu'elle passe dans les boyaux. Ça tient au corps, ça vous fait même des gentillesses dans la tête. Tu veux qu’j’te dise : ça rend meilleur » (Extrait de La Soupe aux Choux, film de Jean Girault – 1981 – tiré du livre éponyme de René Fallet)

Velouté de chou-fleur au lait et chorizoUne entrée légère, un dessert vitaminé ou un plat complet ?

La soupe pouvant se réaliser de mille et une façons, elle satisfera à coup sûr les appétits, les désirs et les goûts de chacun. On peut ainsi la concocter en mode 100 % légumes (poireaux, carottes, potimarron, céleri-rave, navet, chou-fleur, brocoli, panais, oignon…) ou 100 % fruits (orange, kiwi, fraises, fruits rouges …) de saison, ou bien en associant fruits et légumes, pour une entrée légère ou un dessert tout en vitalité. On peut aussi y adjoindre des pommes de terre, du fromage, des petits croûtons pour en faire un plat complet et généreux.

Parce qu’elle stimule la créativité en cuisine

Si l’on aime tant la soupe, c’est aussi parce qu’elle s’adapte, non seulement à nos humeurs et nos envies du moment, mais aussi à tous les instants de la vie. Que l’on souhaite épater ses convives ou concocter un dîner chaleureux et convivial, que l’on soit en mode festif ou en plein boom de notre créativité culinaire, il existe des recettes de soupe pour toutes les occasions.


Zoom sur les recettes de soupes chaudes qui font mouche

Les raffinées : Si ce soir vous voulez remporter le concours du dîner le plus classe de l’année, optez pour les soupes dignes d’un pro, comme ce velouté de céleri branche au curry et brunoise de pomme.On fond également pour les sensuelles saveurs sucrées-salées de ce chiquissime velouté de patate douce, carotte et coco ou le contraste entre la douceur d’une crème de chou-fleur au lait et la puissance du chorizo. 

Les réconfortantes : Envie de renouer avec lesparfums chaleureux de la potée que vous préparait votre grand-mère pendant les vacances de la Toussaint ? La potée légère au chou, carottes et saucisse de Morteau est faite pour vous. Dans la veine des soupes traditionnelles qui réconfortent, on demande la mouclade, soupe régionale venue de Charente qui sent bon Soupe de poireau les vacances en bord de mer ! Et quand la mouclade se prépare avec des topinambours et du curry,personne ne peut y résister ! La soupe de potimarron aux noix sera, comme cette simplissime soupe de poireau, la bienvenue pour nous envelopper de sa douce chaleur lorsque les nuits se feront de plus en plus longues et de plus en plus froides.  

Les festives : Que serait une soirée de la Saint-Sylvestre sansla cultissime soupe à l’oignon ? Quant à la soupe d’Halloween, elle devrait faire des émules parmi les apprentis sorciers. Vous voulez épater la galerie ? Testez cet élégant cappuccino de lentilles et chantilly au pain grillé

Les inventives :
Pour mettre une pincée d’originalité dans vos soupes habituelles, osez le velouté d’endives, pain d’épices et bacon croustillant ou encore le velouté de laitue et chips de bacon !
Et pour un mariage divin de l’élégance, de l’inédit et de la gourmandise, de l’apéro jusqu’au dessert, consommez sans modération les capuccinos de légumes ! On est fans, entres autres, du capuccino carottes, orange, coriandre et cumin et de sa surprenante version sucrée. Testez l’élégant capuccino fèves, petits pois, crème fouettée au brocciu qui bluffera Mamie et épatera les papilles des plus petits.

Zoom sur des recettes de soupes froides à tomber

Soupe glacée de courgette et chèvrePendant longtemps, la soupe a été associée à la saison hivernale. Aujourd’hui, elles sont conviées régulièrement à nos tablées estivales et s’y dégustent froides, voire glacées. On raffole de leur légèreté et de leur fraîcheur, de la variété de leurs couleurs et saveurs. En combinant joyeusement fruits et légumes frais, mets sucrés et salés, le répertoire de recettes se décline à l’infini, de l’apéritif, au dessert.

En entrée, impossible de ne pas craquer pour le célébrissime gaspacho, LA star des soupes estivales. Et si vous souhaitez revisiter un peu ce classique andalou, on vous conseille vivement le gaspacho de melon chantilly à la menthe fraîche : une délicieuse expérience gustative dont vos papilles devraient devenir totalement accros. Si vous préférez en entrée des soupes froides encore plus insolites, la soupe froide de pommes, gingembre et crevettes et le velouté glacé de poivron rouge, poisson pané aux corn flakes devraient hautement vous satisfaire. Testez l'élégante simplicité de cette soupe glacée de courgette au chèvre.


Au dessert, si l’on veut rester créatif, on conclut les festivités avecSoupe de rhubarbe et fraises une audacieuse soupe de cerises aux épices ou bien une soupe de rhubarbe à la fraise, chapelure de biscuits de Reims furieusement gourmande. Quant à la soupe d’abricots et kiwis, elle a tous les arguments pour séduire les becs sucrés les plus exigeants. Envie de faire voyager les papilles ? On vous recommande la version fruitée du Minestrone : un régal !

Quelques astuces pour une soupe au top

Pour les soupes chaudes : on customise sa soupe avec un ingrédient qui détonne : du bacon, du jambon coupé en dés, du chorizo grillé, des fruits secs ou des graines torréfiés, des épices, …

Pour les soupes froides : on ajoute du sirop d’agave ou du miel pour adoucir le tout, de la cannelle ou de l’anis pour encore plus d’originalité, un trait de vin rouge pour encore plus de caractère.
On prépare à l’avance et on congèle. Si vous avez acheté des fruits et légumes frais en grandes quantités, sachez que la soupe se conserve très bien au congélateur, en portions pour 2 ou 4 personnes.

Pour les tout petits congelez la soupe dans des bacs à glaçons qui permettront de réaliser la portion adéquate aux appétits des bébés en cours de diversification alimentaire.

On s’équipe d’un mixeur plongeant ou d’un blender (pour les soupes froides), ustensiles ultra simples d’utilisation et ultra pratiques pour réaliser des soupes en un clin d’œil. On trouve également de nos jours des blenders chauffants qui cuisent et mixent en même temps et ne requièrent aucune surveillance.

On booste le goût de ses soupes froides ou chaudes avec des herbes aromatiques fraiches (persil, ciboulette, coriandre, cerfeuil, aneth), des fruits à coques (amandes, noisettes, noix), des graines (pignons, graines de courges grillées) ou bien des épices (noix de muscade, curcuma, cannelle).

Un reste de légumes cuits ? On ajoute un peu de bouillon de légumes, on chauffe et on mixe et le tour est joué. La soupe est un des plats phares de la cuisine antigaspi.

Mais au fait, c’est quoi la différence entre une soupe, un potage, un bouillon ou un velouté ?

velouté d'endivesD’après le Larousse gastronomique, on appelait autrefois « soupe » une tranche de pain sur laquelle on verse bouillon. De nos jours, « soupe » désigne un potage à base de légumes et enrichi de féculents, de céréales, de viande, de crustacé ou de poisson. Le potage, donc, fait référence à un mets liquide et chaud, que l’on sert en entrée. Quand le potage est conçu avec du lait, d’une crème fraîche ou d’une béchamel, il prend le nom de « crème ». Lorsque le potage se fait lisse parce que l’on y a adjoint de l’œuf, de la crème fraîche ou du beurre, il s’appelle alors « velouté ». Le bouillon, lui, est le liquide de cuisson des légumes ou viandes et le consommé, un bouillon de viande ou de poisson que l’on sert chaud ou froid pour débuter le repas.

 

  • Pour voir toutes nos recettes de soupe, c’est par ici !

  • Recettes de soupes en vidéo :

        - Velouté de champignons de Paris

        - Velouté de chou-fleur au chorizo croutsillant

        - Velouté de cresson

        - Crème d'endives aux noix de St Jacques

        - Velouté de potiron aux ravioles croustillantes

 

 

 

 

Rechercher une recette

Retour en haut de page