Le batch cooking d’hiver : nos 5 meilleures recettes effet « boule de neige »

Prenez quelques légumes, des tupperware, et vous aurez une semaine de repas ! C’est l’effet « boule de neige » du batch cooking. Pas besoin d’être un(e) pro de la cuisine ou de prévoir des heures de préparation. Le jour J, il n’y a qu’à réchauffer. Tout est une question d’organisation. Et d’idées ! On vous donne nos meilleures recettes d’hiver pour devenir un(e) pro du batch cooking d’hiver.

Petit rappel : c’est quoi le batch cooking ?

Le batch cooking en 3 mots : économies, écologie, organisation ! Cette méthode consiste à prévoir et à préparer vos menus sur la semaine. Cela vous permet d’ajuster au mieux vos dépenses, vos quantités et de faire la totalité de vos repas en 2 heures le dimanche. Pas d’achat superflu, moins de gaspillage et en prime, vous gagnez du temps. Et le batch cooking d’hiver n’a rien à envier à celui d’automne ou d’été. On y va ?

Pour commencer, regardons les légumes d’hiver disponibles en cette saison. On a choisi 3 légumes principaux : poireaux, brocolis et carottes, et on s’est lancé pour vous.

Soir 1 : le gratin de légumes, jamais trop bleu pour le batch cooking d’hiver ! 

Facile à préparer, à cuisiner et à réchauffer en quelques minutes, le gratin a tout bon dans l’esprit batch cooking. De la crème, du fromage, de la gourmandise ! L’avantage du gratin : un plat fourre-tout, où on met un peu ce qu’on veut, même un reste de pâtes. Ce sera toujours bon !

Gratin de légumes au bleu
Gratin de légumes au bleu
© Amélie Roche/Interfel

Vous pouvez choisir d’autres légumes si vous préférez, par exemple le poireau ou le céleri. Côté fromage, on a choisi le bleu car son goût relève l’ensemble du plat, mais vous pouvez aussi opter pour du fromage de chèvre.

À garder pour le premier soir car la crème risque de tourner dans le frigo.

Soir 2 : les carottes, reines du batch cooking d’hiver

La carotte est un légume qui permet de cuisiner tant de bons plats, goûteux et doux, plus légers pour le soir. Prenez cette salade de carottes rôties aux lentilles ! Facile à préparer, sans cuisson le jour J, elle est originale et délicieuse. La carotte, orange, jaune ou violette, est la star de ce plat que tout le monde aimera, petits comme grands.

Attention, gardez une carotte pour le nez de votre bonhomme de neige !

Astuce conservation

Préparez votre vinaigrette et stockez-la au frigo dans un récipient adapté, où elle tiendra de longs jours, à condition de ne pas y mettre les oignons, échalotes ou herbes. Ceux-ci s’ajoutent le jour J. 

Soir 3 : le poireau, ce gros plein de soupe ! 

Soupe de poireaux
© Julie Méchali/Interfel

Le poireau, facile à cuisiner, se marie avec une foule de bons aliments. On peut le faire en quiche, en salade, et bien entendu en soupe !

Cette recette réchauffera les corps et les cœurs pour le dîner. On y ajoute le bleu entamé pour le gratin et le tour est joué. C’est ça, la mutualisation des ingrédients qu’on adore dans le batch cooking !

Astuce anti-gaspi

Si vous avez du pain qui durcit dans votre huche, coupez-le en petits dés, mettez-les dans des sacs de congélation et stockez-les au congélateur. Le soir, quelques minutes avant de passer à table, faites revenir les petits dés de pain décongelés dans une poêle avec un peu de beurre. Les croûtons dans la soupe, c’est juste trop bon, non ?

Soir 4 : le parmentier de carottes, déclinable selon l’envie

C’est le retour de la carotte ! Cuisinée cette fois-ci sous forme de purée, elle est parfaite pour un parmentier détourné ! Vous pouvez l’accompagner de viande ou remplacer la viande par du poisson blanc type cabillaud, comme une brandade, ou encore des lentilles noires en mode végétarien.

Cela vous ferait une semaine de succulents plats végétariens, l’air de rien…

Hâchis Parmentier carottes
Parmentier de carottes
© Agence CRU / Interfel

Soir 5 : le cassoulet de poireaux, le batch cooking du Sud-Ouest

Cassoulet aux poireaux
Cassoulet de poireau
© Julie Méchali/Interfel

Non, le cassoulet n’est pas forcément synonyme de lourdeur ! On vous propose une version végétarienne qui met à l’honneur les légumes et notamment le poireau déjà utilisé en début de semaine. Facile à cuisiner, cette recette est également aisée à garder au frais et à réchauffer.

Vous entendez déjà l’accent toulousain s’inviter à votre table ? Dans quelques minutes vous direz même « chocolatine » ! Bienvenue dans le Sud-Ouest !

Variante

Si vous avez à la maison de gros mangeurs qui ont envie de viande malgré tout, vous pouvez ajouter sur cette recette quelques petites tranches de magret de canard fumé. Miam !

Voici donc une semaine de menus réalisée en deux heures le dimanche soir et facile à conserver aux frais et à réchauffer. Allez, il ne reste plus qu’à profiter de vos soirées au coin du feu… ou aller faire une bataille de boules de neige !

La newsletter Les Fruits et Légumes Frais, c’est

De nouvelles recettes de saison, savoureuses et abordables

Mais aussi : un menu pour toute la semaine, le calendrier des fruits et légumes, des astuces cuisine, des inspirations…