Navet

un produit de saison

Tout savoir sur le navet

Botanique

Nom scientifique
Brassica rapa
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Ordre
Capparales
Famille
Brassicaceae
Comment ça pousse ?

Le navet est une racine peut exigeante. Simplement, il n’aime pas trop le soleil. Récolté deux fois par an, il est facile à cultiver en association avec des plantes complémentaires comme le petit pois ou le maïs.

  • Malgré des siècles de présence dans l’alimentation quotidienne, la culture du navet est en recul en Europe. La production française est principalement localisée en Basse-Normandie pour les navets tardifs, en Bretagne et en Pays de la Loire pour les primeurs. Une part significative de la production du Nord-Pas de Calais est destinée à la transformation.
  • Légume gourmand, le navet apprécie l’apport de compost et craint la sécheresse. Les plantations doivent donc être bien arrosées.
  • La racine se récolte environ deux mois après le semis.

En culture associée, le navet apprécie la proximité du maïs qui apporte de l’ombre et de la fraîcheur. Le petit pois stimule la production.

Un peu d'histoire

Longtemps légume de base d’une alimentation populaire et rurale, le navet est progressivement devenu un légume de diversification. Il revient, pas à pas, par la grande porte, celui de la cuisine gastronomique.

  • Originaire d’Europe, le navet est également présent en Inde depuis des siècles.
  • Des fouilles archéologiques ont permis de comprendre que le navet était autrefois cuit sous la cendre.
  • Jusqu’au XVIIIe siècle, il était consommé au quotidien dans toute l’Europe.
  • Il était surnommé “légume de disette” ou “légume des pauvres”.
  • Il a progressivement perdu sa place de choix avec l’arrivée de la pomme de terre.