Le coin des curieux

Présent dans nos contrées depuis le Néolithique, le radis était très populaire pendant l’Antiquité. Les différents peuples qui le cultivaient l’appréciaient pour ses qualités nutritionnelles autant que pour ses propriétés médicinales.


Un peu d'histoire

  • Probablement originaire d’Asie Mineure, le radis faisait déjà partie du menu des Babyloniens et des Égyptiens il y a 4 000 ans.
  • Chez les Grecs, le radis était dédié à Apollon. Le dieu recevait parfois des radis en or comme offrandes.
  • Charlemagne, dans ses fameux capitulaires, recommandait à ses sujets la culture de l’excellente racine.
  • Déjà consommé « croque au sel », le radis du Moyen Âge n’avait probablement pas grand-chose à voir avec les variétés que nous consommons aujourd’hui.
  • Le radis noir n’est arrivé en France qu’au XVIe siècle : il ne sera consommé que 200 ans plus tard !
  • Le petit radis rouge, tout rond, n’a fait son apparition qu’au XVIIIe siècle.


Bon à savoir

Le saviez-vous ?

  • Le nom « radis » vient du latin radix, qui désigne tout simplement une racine. En ancien français, on utilisait le mot « raïz ». Ce terme a donné le « raifort », la racine forte.
  • Les Grecs de l’Antiquité pensaient le radis capable d’arrêter les hémorragies et de calmer la toux.
  • Albert le Grand, célèbre alchimiste du XIIIe siècle a déclaré que le jus de radis, mélangé à des graines de psyllium et du blanc d’œuf, rendait insensible au feu…Inutile d’essayer chez vous !
  • En argot, le radis désigne aussi bien un orteil que de l’argent dans l’expression « n’avoir plus un radis ».

Rechercher une recette

À consommer sans modération

Tartelette au radis

Tartelette au radis
DifficultéFacile
Temps de préparation< 10 min
Quantité4 pers
Sans cuisson

Velouté de fanes de radis

Velouté de fanes de radis
DifficultéFacile
Temps de préparation< 10 min
Quantité4 pers
Temps de cuisson10-20 min
Retour en haut de page