Calendrier Se connecter

Tout savoir sur le céleri-rave

Botanique

Nom scientifique
Apium graveolens
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Ordre
Apiales
Famille
Apiaceæ
Comment ça pousse ?
  • Considéré à tort comme un légume racine (à l’instar de la pomme de terre, par exemple), le céleri-rave est plus exactement la base de la tige d’une plante qui aurait gonflée et se serait tubérisée.
  • Il est produit en France de juin à novembre.
  • Les graines sont semées en terre sous de petits tunnels dès février (si la température le permet et que la terre n’est pas gelée).
  • Les semis sont repiqués à partir du printemps. Ils sont alors plantés en pleine terre, à l’emplacement définitif où ils vont s’épanouir jusqu’à maturité et prendre leur forme ronde si caractéristique.
  • Les plants sont récoltés manuellement à partir de juillet pour les plus précoces, à partir de la mi-septembre pour le gros de la production. Le céleri-rave est en effet sensible aux chocs qui pourraient compromettre sa bonne conservation.
  • Avant sa commercialisation, le céleri-rave est stocké au froid, puis lavé et paré (coupe des racines) juste avant son départ sur les étals.

Un peu d'histoire

Tout comme son cousin le céleri-branche, le céleri-rave est issu de l’ache des marais et a d’abord été reconnu pour ses vertus médicinales plutôt que gustatives.

On lui prête alors tous types de pouvoirs presque « magiques » : guérison de la mélancolie, choix du sexe d’un enfant à naître, lutte contre les maux de dents, etc.

Ce n’est qu’à la Renaissance qu’il intègre les potagers. Son amélioration s’est faite de manière empirique dans les régions de production qui ont donné leur nom aux variétés anciennes : de Gennevilliers, de Rueil, de Prague ou d’Erfurt. Mais il faudra attendre le milieu du XIXe siècle pour que le céleri s’invite définitivement dans les cuisines et les assiettes.