Les producteurs

Les producteurs - métiers
Les producteurs sont les premiers maillons de la filière fruits et légumes. Ce sont eux qui vont sélectionner, semer, cultiver, protéger et récolter les fruits et les légumes. Arboriculture et maraîchage sont deux activités fortement créatrices d’emplois qui contribuent pleinement au dynamisme des territoires.

Des savoir-faire multiples

Les producteurs, arboriculteurs ou maraîchers, cultivent une grande diversité de fruits et légumes. Ils ont à cœur de sélectionner les variétés les mieux adaptées à leur terroir, mais aussi aux goûts des consommateurs et veillent à répondre à leurs attentes en termes de proximité, de qualité et de goût.

Ils œuvrent tout au long de l’année en respectant les normes très pointues d’une réglementation française particulièrement stricte, afin d’assurer une qualité sanitaire irréprochable. Ils sont reconnus à l’international pour l’excellence de leur savoir-faire. Véritables chefs d’entreprises, ils doivent également déployer des compétences de gestion des ressources humaines et de commercialisation.

Les arboriculteurs

Bertrand Mille, arboriculteur

« Mon métier d’arboriculteur consiste à planter des arbres, les aider à se développer jusqu’à la fin de leur vie pour pouvoir, au bout de plusieurs années, avoir les premiers fruits de notre travail par les récoltes et les vendre aux consommateurs. Dans le parcours, je suis le premier maillon de la chaîne. » Bertrand Mille, arboriculteur à Gordes (Vaucluse)

Principalement producteur de cerises, il a repris l’exploitation fondée par son grand-père et son père auprès desquels il a découvert son futur métier. Une passion pour la nature et les arbres qui l’a pris dès l’enfance et ne l’a jamais quitté !

Des démarches innovantes pour préserver l’environnement

La nature et le vivant sont au cœur du travail et de la vie des producteurs de fruits et légumes frais. Cela explique leur implication et leur engagement sans faille dans la préservation de l’environnement. Particulièrement sensibles à la question climatique, ils doivent utiliser de nombreuses techniques pour protéger les cultures des ravages provoqués par les aléas naturels, notamment météorologiques.

Innovants, ils sont les premiers utilisateurs de techniques de biocontrôle2 en France et s’engagent concrètement pour la préservation et le développement de la biodiversité.

Le métier en vidéo

Et ensuite ?

Les maraîchers

Valentin Bonfils, maraîcher

« Mon métier de maraîcher consiste à mettre en place des cultures, de la préparation du sol jusqu’à la récolte. Cela implique l’entretien de la culture et le conditionnement du produit pour la distribution. » Valentin Bonfils, maraîcher à Villeneuve-en-Retz (Loire-Atlantique)

Dès l’enfance, il souhaite reprendre l’exploitation familiale créée par son grand-père et son père. Après une expérience professionnelle dans le machinisme agricole, il revient à son projet initial. Récemment rejoint par son frère, ils président ensemble aux destinées de l’exploitation. Relever les défis du métier et travailler en famille, voilà ce qui le motive chaque matin !

Les fruits et légumes ne peuvent être mis sur le marché, commercialisés et consommés qu’après un certain nombre d’étapes et de contrôles réalisés par différents types d’opérateurs. Lavage, tri, calibrage selon des règles, traçabilité, avec une carte d’identité qui relie le producteur jusqu’au consommateur, contrôles sur la sécurité sanitaire.

Sur chaque colis figurent la nature du produit, son origine, les coordonnées de l’emballeur expéditeur.
Les produits prêts à être expédiés sont ensuite acheminés dans les meilleures conditions environnementales pour assurer une qualité et une fraîcheur optimale, afin d’approvisionner en qualité et en quantité quotidiennement tous les points de vente.

Cette étape de la mise en marché de la production française s’effectue par des producteurs, des coopératives et des entreprises d’expédition (TPE /PME majoritairement familiales). Ces entreprises sont situées auprès des producteurs dans tous les bassins de production fruitiers et légumiers ; une partie des volumes est également expédiée et exportée hors France.

Pour les produits venant de pays étrangers et consommés en France, les étapes de mise en marché sont similaires ; les introducteurs (pour les marchés les marchandises venant des pays européens) et les importateurs (marchandises en provenance des pays tiers) réalisent contrôles, traçabilité et commercialisation auprès de l’ensemble des points de vente.

Le métier en vidéo

En savoir plus sur les coopératives

Contrôle qualité/conformité

Une coopérative agricole est une entreprise créée par des agriculteurs, qui leur appartient collectivement et qu’ils dirigent ensemble. Les producteurs mutualisent au sein de leur coopérative des moyens techniques et humains répondant ainsi à un double enjeu de solidarité et de compétitivité. Par leur ancrage territorial, les coopératives agricoles contribuent à l’économie locale, en créant activité économique et emplois.

Concrètement, la coopérative prend en charge la vente de la production après avoir notamment : collecté, stocké, trié, calibré, transformé le cas échéant, conditionné, étiqueté et assuré la traçabilité des fruits et légumes, voire réalisé des actions de promotion et marketing via sa propre marque.

Avant la récolte : proposer un appui technique et humain aux producteurs

La coopérative joue un rôle primordial dans l’adaptation de la production à l’évolution de la réglementation, à la préservation de l’environnement, et aux attentes des consommateurs. Ainsi, des techniciens guident les producteurs dans leurs choix variétaux et les assistent dans la mise en œuvre du cahier des charges de la coopérative avec pour seul objectif d’offrir aux consommateurs des produits de qualité, répondant à des normes sanitaires strictes.

Après la récolte : assurer la valorisation et la commercialisation de la production des agriculteurs

Enfin, la coopérative garantit la mise sur le marché et l’acheminement des produits dans les meilleures conditions pour assurer une qualité et une fraîcheur optimales.


Tous les métiers de la filière

  • Les expéditeurs et les importateurs

    Les expéditeurs et les exportateurs

    Expéditeurs et exportateurs assurent la mise sur le marché et l’acheminement des fruits et légumes frais dans des conditions optimales : qualité, traçabilité et sécurité des produits, du producteur au […]

  • Les importateurs et les introducteurs

    Les importateurs et les introducteurs

    L’importation de fruits et légumes frais consiste à sélectionner, acheminer et commercialiser sur le marché français des produits d’origine étrangère. Deux familles de métiers cohabitent : les introducteurs, lorsque les […]

  • Les grossistes

    Les grossistes

    Au cœur de la filière des fruits et légumes frais, le grossiste sélectionne, collecte, contrôle, affine, conseille et distribue les fruits et légumes frais pour approvisionner : • Le commerce […]

  • La Grande et Moyenne Distribution

    La Grande et Moyenne Distribution

    La grande distribution alimentaire rassemble 4 acteurs principaux : les hypermarchés, les supermarchés, les « discounters » et les drives. Les métiers dans le secteur de la distribution Les métiers […]

  • Les primeurs

    Les primeurs

    Un métier au plus proche des consommateurs Au plus proche des consommateurs, le primeur propose une offre de fruits et légumes à taille humaine, accompagnée de conseils et de services, […]

La newsletter Interfel c’est

Toute l’actualité des fruits et légumes dans votre poche

Des recettes et astuces cuisine, la liste des fruits et légumes de saison, des conseils pratiques…