Le coin des curieux

Il n’existe pas de poivron sauvage. Il a traversé l’Atlantique à l’époque des grandes découvertes et s’est installé avec succès sur tout le pourtour méditerranéen en s’imposant dans de nombreuses spécialités locales.


Un peu d'histoire

  • Certainement originaire d’Amérique du Sud, le poivron a vraisemblablement été cultivé pour la première fois au Mexique. Des graines vieilles de 5 000 ans y ont été retrouvées lors de fouilles archéologiques.
  • Le piment (à l’origine du poivron) s’est d’abord répandu en Europe au XVe siècle. Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que sa version douce est devenue populaire dans nos contrées.


Bon à savoir

Le saviez-vous ?

  • On retrouve le poivron rouge dans de nombreuses salades tout autour de la Méditerranée : en Grèce, en Italie, au Liban ou encore au Maroc.
  • Il n’y a qu’en France que le poivron porte un nom différent. Partout ailleurs, on parle de piment. Et c’est bien ce qu’il est, même s’il ne mesure que 0 sur l’échelle de Scoville. Cette référence évalue la force des différentes variétés de piment (le « piment enragé » est en haut de l’affiche avec la valeur maximale de 10 !)
  • Un poivron a été le premier organisme vivant, connu du grand public, à servir de cobaye pour le développement des techniques d’imagerie par résonance magnétique (IRM). Merci à lui.

Rechercher une recette

Retour en haut de page