Le coin des curieux

Originaire du bassin méditerranéen, le fenouil est aujourd’hui cultivé sur tous les continents. Ses vertus supposées en ont longtemps fait une plante mystérieuse.


Un peu d'histoire

  • Dès l’Antiquité, le fenouil était utilisé comme condiment.
  • Le fenouil doux commence à être cultivé en Toscane vers la fin du Moyen Âge. Popularisé par Catherine de Médicis, il est devenu l’un des légumes préférés des Italiens.
  • Claude Mollet, jardinier d’Henri IV et de Louis XIII l’acclimate aux potagers royaux.
  • À la fin du XVIIe siècle, le fenouil est cultivé dans le nord de la France et aux Pays-Bas. Il reste néanmoins beaucoup plus populaire dans le sud de l’Europe.
  • On le trouve encore aujourd’hui à l’état sauvage sur les côtes méditerranéennes.


Bon à savoir

Le saviez-vous ?

  • La tradition du fenouil dans le folklore marseillais : le 29 septembre de chaque année, jour de la Saint-Michel, il faut ramasser le fenouil parce qu’il commence juste à sécher. Certains disent qu’en le cueillant à cette date, ils peuvent le conserver toute l’année sans qu’il perde son parfum.
  • À Rome, les gladiateurs victorieux recevaient une couronne de fenouil. Le pied de fenouil était également l’emblème de Bacchus…
  • Au Moyen Âge, le fenouil était encore considéré comme une plante magique aux vertus aphrodisiaques.

Rechercher une recette

Retour en haut de page