Carte d'identité

Petite baie gourmande, la myrtille vous séduira par sa jolie teinte bleu-noir et son goût parfumé, légèrement sucré et acidulé. Fruit d’une plante sauvage peu à peu cultivée, la myrtille évoque les confitures d’antan mais offre aussi, par ses saveurs fraîches, florales et boisées, un large éventail de possibilités culinaires.


En bref

  • La chair de la myrtille est juteuse et moelleuse. Son parfum caractéristique ne s'oublie pas de sitôt !
  • Elle a une couleur qui varie du bleu-noir au bleu-violacé. En France, on rencontre deux types de myrtille :
    • sauvage, elle est alors appelée myrtille noire ou brimbelle ;
    • cultivée, elle est appelée myrtille arbustive ou bleuet.
  • Goûtez-la nature et laissez ses saveurs éclater en bouche, ou accommodez-la dans des plats et gâteaux.
  • Peu calorique, la myrtille est bien pourvue en fibres et en vitamines C, ainsi qu’en minéraux très variés.
  • La myrtille est disponible de juin à septembre.

janv.
févr.
mars
avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.
  • Pleine saison Pleine saison
  • Disponible Disponible
  • Indisponible Indisponible

En quelques chiffres

La production française représente 1 000 tonnes.

Bassins de productions : Rhônes-Alpes, Sud-Ouest, Val de Loire.

[1] Production française à destination du frais en tonnes : source Agreste – SAA, moyenne 2015-2017
[2] Production européenne en tonnes : source Eurostat, moyenne 2014-16
[3] Kantar Worldpanel - Moyenne 2012-2014
[4] Achats ménages (quantités achetées / ménage en moyenne (KILOS)) : source Kantar Worldpanel, moyenne 2015-17

 

Les varietes

Vous pouvez trouver deux types de myrtilles produites en France : la sauvage et la cultivée. Dans un souci de qualité, toutes deux sont récoltées uniquement à la main.


La myrtille sauvage (ou myrtille noire)

Robe : sa peau présente un bleu-noir chatoyant et sa chair est colorée (et très tachante, méfiez-vous !).

Production : elle est surtout récoltée dans les vieux massifs montagneux (Vosges, Auvergne…).

En bouche : sa chair juteuse est très parfumée.

Préparation préférée : à la croque ou en pâtisserie. Privilégiez une dégustation nature pour profiter de ses saveurs subtiles et raffinées !


La myrtille cultivée (ou myrtille arbustive)

Robe : sa peau est bleue, et sa chair blanche, elle, ne tache pas. Elle est plus robuste que la myrtille sauvage.

Production : cultivée en France depuis les années 1980, elle est originaire d’Amérique du Nord.

En bouche : sa chair est beaucoup moins parfumée que celle de sa cousine sauvage.

Préparation préférée : dans les préparations (tartes, gâteaux, confitures et accompagnements).

Choisir et conserver


Trouver le bon produit

Fragile, la myrtille doit être choisie intacte et sans meurtrissures sur la peau. Elle est commercialisée la plupart du temps en barquette de 125 grammes : observez-en le dessous afin de vérifier qu'aucun fruit ne se trouve écrasé ou flétri. Un fruit écrasé accélère en effet la dégradation de l'ensemble des fruits qui y sont contenus.

La maturité des myrtilles se repère à leur arôme et à la coloration bleu soutenu côté pédoncule.


au frais

… et bien le conserver

La myrtille est l'un des fruits rouges les moins fragiles. Bien à l'abri dans leur barquettes et au frais, les myrtilles se conservent jusqu’à une semaine.

Emballé, c’est pesé

Dans le commerce, les myrtilles sont généralement présentées en barquettes de 125 grammes. Il existe également des barquettes de 150 et 300 grammes.

Bien cuisiner

Du fait de sa petite taille, la myrtille ne nécessite pas de découpe. Prête en quelques secondes, elle fait le bonheur des amateurs de tartes et de yaourts. Mais les gourmandises à base de myrtille ne s'arrêtent pas là...


En un tour de main

Rincer et parer des myrtilles prend moins d'une minute ! Rincez-les sous l'eau et séchez-les dans un papier absorbant. Vous pouvez aussi les rouler délicatement dans un linge propre et humide.

Les modes de cuisson

Casserole Four
  • À la casserole, comptez une vingtaine de minutes à feu doux.
  • Au four, une quinzaine de minutes suffisent.

Miam !

Réalisez des myrtilles cristallisées ! Trempez les myrtilles dans du blanc d’œuf. Roulez-les dans du sucre semoule et laissez les sécher à l'air ambiant, réparties sur une assiette. Oubliez-les 2 à 3 heures. Un peu de patience ! Elles sont à croquer comme des bonbons !

Mariages et assortiments

Nature, la myrtille s’accommode parfaitement avec :

  • les laitages comme du fromage frais, du yaourt, de la crème fraîche... ;
  • d’autres fruits pour une salade vitaminée ;
  • d’autres baies (framboises, groseilles, cassis) pour une soupe de fruits rouges.

Cuisinée cuite et sucrée :

  • avec des tartes, muffins et gâteaux ;
  • avec des sorbets (en coulis) ;
  • en gelées et confitures.

Cuite et salée :

  • avec des viandes et des volailles rôties ;
  • pour apporter une touche acidulée et originale à vos salades.

Sur la balance

myrtille poids

Le coin des parents

6

La myrtille évoque la montagne, les vacances... et les bons desserts. Pourquoi ne pas en profiter pour cuisiner une tarte à la myrtille gourmande avec les enfants ?

Pour cela, il vous faut une bonne pâte à tarte, des myrtilles, un four, et le tour est joué ! Grignotez avec eux quelques baies en attendant que la cuisson fasse son œuvre : vos bambins seront amusés de voir leur langue se teinter de noir.

Nutrition et bienfaits

La myrtille est un fruit peu calorique, bien pourvu en fibres, en vitamines C et E, ainsi qu’en nutriments essentiels à votre bien-être. Sa belle couleur bleue provient de sa teneur élevée en anthocyanes, pigments aux propriétés anti-oxydantes.


À la loupe

Les données de base
Calories (kcal pour 100 g) 59,3
Protéines (g pour 100 g) 0,81
Glucides (g pour 100 g) 11
Lipides (g pour 100 g) 0,33
Vitamines
Vitamine C (mg pour 100 g) 9,7
Vitamine E (mg pour 100 g) 0,57
Vitamine B3 (mg pour 100 g) 0,42
Minéraux
Potassium (mg pour 100 g) 77
Phosphore (mg pour 100 g) 12
Calcium (mg pour 100g) 6
Oligoéléments
Zinc (mg pour 100 g) 0.16
Fer (mg pour 100 g) 0.28

 

Source de vitamine C, la myrtille est également source d'oligo-élément, et plus particulièrement de manganèse.

Source : CIQUAL 2016

Pour plus d'information sur la composition nutritionnelle de ce produit, rendez-vous sur le site d'Aprifel (Agence pour la Recherche et l'Information en Fruits et Légumes)

Le coin des curieux


Un peu d'histoire

Maurette, brimbelle, luce, raisin des bois, gueule noire, cousinier, abrêt noir, embrume, moret... Autant de noms qui désignent la délicieuse baie bleutée et qui attestent de l'importance de la myrtille dans l'environnement familier de nos ancêtres.


Comment ça pousse


Chez le producteur

La myrtille pousse sur de très petits arbrisseaux, de 50 cm de haut environ, dans les sous-bois clairs au sol acide.

En France, la myrtille sauvage est commercialisée uniquement sur des circuits courts afin de garantir sa fraîcheur. Ce qui n’empêche en rien le vrai succès qu’elle rencontre. Elle est récoltée en Ardèche, en Lozère, dans les Vosges et les Alpes, mais aussi en Bretagne.

Pour répondre à la demande, les producteurs cultivent un autre type de myrtille, plus robuste, depuis le début des années 1980 :

  • la myrtille arbustive -ou blueberry en anglais - est originaire d'Amérique du Nord ;
  • cet arbuste peut atteindre 2,50 m de hauteur et donne des fruits plus gros que les myrtilles sauvages ;
  • les premiers fruits sont cueillis dès les premiers jours de mai, et la récolte se termine en octobre. La cueillette commence au petit jour, afin de profiter de la fraîcheur du matin ;
  • dès qu'elles sont parfaitement mûres, les myrtilles françaises sont cueillies à la main, souvent avec l’aide d’un peigne spécial (on l’appelle riffle dans les Hautes-Vosges, par exemple) ;
  • tout juste récoltés, les fruits sont conditionnés. La majorité de la production française est destinée à l'exportation vers les marchés proches (Allemagne, Royaume-Uni et Suisse).

Un peu de botanique

Nom scientifique : Vaccinium myrtillus pour la myrtille commune dite myrtille sauvage

  • Division : Magnoliophyta
  • Classe : Magnoliopsida
  • Sous-classe : Ericales
  • Ordre : Ericaceae
  • Famille : Vaccinium

Pour les botanistes, la myrtille est une variété d'airelles.

La plante sauvage est un petit arbrisseau de 15 à 50 cm environ. Il pousse en montagne mais ne dépasse pas les 3 000 mètres d'altitude. Il aime les sols acides et granitiques, ce qui explique sa présence également en Bretagne. Selon les régions et l'altitude, la floraison a lieu entre les mois d'avril et de juin.