Calendrier Se connecter

Tout savoir sur la myrtille

Botanique

Nom scientifique
Vaccinium myrtillus pour la myrtille commune dite myrtille sauvage
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Sous-classe
Ericales
Ordre
Ericaceae
Famille
Vaccinium
Comment ça pousse ?

La myrtille pousse sur de très petits arbrisseaux, de 50 cm de haut environ, dans les sous-bois clairs au sol acide.

En France, la myrtille sauvage est commercialisée uniquement sur des circuits courts afin de garantir sa fraîcheur. Ce qui n’empêche en rien le vrai succès qu’elle rencontre. Elle est récoltée en Ardèche, en Lozère, dans les Vosges et les Alpes, mais aussi en Bretagne.

Pour répondre à la demande, les producteurs cultivent un autre type de myrtille, plus robuste, depuis le début des années 1980 :

  • la myrtille arbustive -ou blueberry en anglais – est originaire d’Amérique du Nord ;
  • cet arbuste peut atteindre 2,50 m de hauteur et donne des fruits plus gros que les myrtilles sauvages ;
  • les premiers fruits sont cueillis dès les premiers jours de mai, et la récolte se termine en octobre. La cueillette commence au petit jour, afin de profiter de la fraîcheur du matin ;
  • dès qu’elles sont parfaitement mûres, les myrtilles françaises sont cueillies à la main, souvent avec l’aide d’un peigne spécial (on l’appelle riffle dans les Hautes-Vosges, par exemple) ;
  • tout juste récoltés, les fruits sont conditionnés. La majorité de la production française est destinée à l’exportation vers les marchés proches (Allemagne, Royaume-Uni et Suisse).

Un peu d’histoire

Maurette, brimbelle, luce, raisin des bois, gueule noire, cousinier, abrêt noir, embrume, moret.

Autant de noms qui désignent la délicieuse baie bleutée et qui attestent de l’importance de la myrtille dans l’environnement familier de nos ancêtres.