Mangoustan

Mangoustan

Carte d'identité

Derrière sa coque épaisse et violacée, le mangoustan cache une chair fondante d’un  goût subtil et d'une blancheur nacrée. Originaire d'Indonésie, le mangoustan - également appelé mangouste - est un fruit exotique très apprécié des gourmets. Aliment plaisir connu pour ses propriétés désaltérantes, c’est un allié pour votre bien-être.


En bref

  • Un mangoustan pèse entre 50 et 150 grammes. Mesurant de 4 à 7 cm de diamètre, les fruits sont ronds et un peu aplatis. Leur écorce épaisse est lisse et de couleur vert-jaune. Elle devient pourpre à maturité.
  • Sa coque épaisse cache une savoureuse chair blanche nacrée aux arômes de pêche, d'ananas et de framboise.
  • A l’intérieur, la chair est divisée en cinq à huit quartiers – les arilles – un peu à la manière d’une clémentine.
  • Relativement peu utilisé en cuisine, ce fruit exotique trop peu connu est idéal pour surprendre vos invités. Le mangoustan peut être la base de succulents sorbets, mais aussi de bien d’autres préparations.
  • Le mangoustan est un excellent fruit de diversification. En complément des fruits plus classiques, il contribue à la couverture de nos besoins alimentaires en fibres et en micronutriments.
  • Le mangoustan est disponible tout au long de l'année.

avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.
janv.
févr.
mars
  • Pleine saison Pleine saison
  • Disponible Disponible
  • Indisponible Indisponible

En quelques chiffres

Le premier producteur mondial est l'Inde, devant la Chine et la Thaïlande.

La France est le 104è producteur mondial de Mangoustan.

Source: FAOstat - Moyenne 2009-2013

 

Les varietes



Choisir et conserver

Comment choisir un bon mangoustan ? Comment conserver un mangoustan ? Nos conseils et astuces !


Trouver le bon produit

  • Choisissez les mangoustans qui présentent le plus grand nombre de lobes au sommet du fruit : ce sont eux qui contiennent le plus de quartiers et renferment le moins de graines.
  • Pour vérifier la maturité du fruit, exercez une légère pression au niveau des feuilles, où l'écorce doit être tendre.

au frais air libre

… et bien le conserver

  • Le mangoustan se conserve deux à trois jours à l'air libre et jusqu'à une semaine au frais.
  • Pour profiter au maximum de son goût exceptionnel, sortez-le au moins 20 minutes avant la dégustation.

Emballé, c’est pesé

Généralement, le mangoustan est proposé en vrac, ou bien rangé avec des cales en papier ou en mousse. Il arrive aussi qu'il soit vendu en petits lots dans des barquettes recouvertes d'un papier-film.

Bien cuisiner

Le mangoustan est relativement peu utilisé en cuisine, hormis dans des sorbets, des salades et des cocktails. Sa chair est fragile et la cuisson lui fait perdre ses saveurs.


En un tour de main

Préparer un mangoustan est relativement simple et rapide. Munissez-vous d’un couteau d’office et éventuellement de gants en latex pour éviter de vous tacher les mains en dégageant l'écorce du fruit. Prêt ? C’est parti :

  • L'écorce du mangoustan peut atteindre une épaisseur d’1 cm ! Afin d’accéder à la chair sans l'entailler, faites une incision tout autour du fruit.
  • Tournez délicatement les deux parties d'écorce en sens inverse et ouvrez cet « écrin » pour libérer les petits quartiers triangulaires, blancs et légèrement nacrés, que renferment l'écorce.
  • Que faire en cas de pépin ? Pas de panique ! Les plus gros quartiers du fruit ont parfois un pépin large et aplati que l'on retire facilement en incisant la chair.

Miam !
Essayez le mangoustan nature, à déguster comme une clémentine !

Mariages et assortiments

Testez le mangoustan :

  • avec des salades de saison salées ou sucrées ;
  • en sorbet ;
  • en confiture ;
  • en cocktails tropicaux ;
  • avec du mascarpone, pour former une crème onctueuse et parfumée ;
  • en jus, pour donner une saveur exotique à un coulis de fruits rouges.

Le conseil du chef

« Attention : la chair du mangoustan est juteuse et parfumée, mais s'oxyde rapidement à l'air ! »

Les astuces anti gaspi

Ne jetez pas l'écorce ! Vous pourrez l'utiliser sèche, pour faire des tisanes ; fraîche, pour réaliser des teintures rouges naturelles.

Sur la balance

mangoustan poids

Le coin des parents

12

Faites découvrir le mangoustan à votre enfant, il en appréciera le parfum délicat. Avec lui, hachez finement un mangoustan et mélangez le tout avec du sucre et de la crème, fourrez avec cette préparation une crêpe ou un beignet maison... Voilà un dessert ou un goûter festif et tropical !

Nutrition et bienfaits

Fruit de diversification, le mangoustan contribue à la couverture de vos besoins en fibres et en micronutriments, en complément d'autres fruits. Le mangoustan est aussi un des fruits qui présente une des plus hautes teneurs en antioxydants naturels. Ces caractéristiques et son côté désaltérant en font un fruit bien adapté aux enfants et aux personnes âgées.


Le petit plus bien-être

Reprenez de l'énergie avec le mangoustan : bien doté en glucides et en eau, c’est un fruit à consommer en période de récupération, pour refaire le plein d'énergie et se réhydrater.

Le coin des curieux


Un peu d'histoire

Originaire de Malaisie et d'Indonésie, le mangoustanier aime les régions tropicales humides. L’arbre se propage en Asie, notamment en Inde, au Sri Lanka, au Vietnam et en Thaïlande.

L’écorce de mangoustan était autrefois découpée et séchée, puis réduite en poudre et administrée sous la forme d’une préparation à base de plantes. On pouvait aussi la laisser dans l’eau toute une nuit puis la boire en infusion, ou encore en faire une pommade à appliquer sur la peau comme une lotion.

Lorsque les Européens explorent l’Asie du Sud-Est, ils s’intéressent aux vertus qu’on prête à cette plante, mais succombent aussi à sa délicieuse saveur ! Le mangoustanier est alors introduit aux Antilles, à Trinidad en 1850, puis à Porto Rico en 1903. Il conquiert ensuite toutes les Caraïbes.



Bon à savoir

Le saviez-vous ?

Le mangoustan est également dénommé « fruit des dieux » ou « Reine des fruits », en hommage à la Reine Victoria, qui avait promis de faire chevalier quiconque lui en apporterait.

Comment ça pousse


Chez le producteur

  • Le mangoustanier est un arbre « ultra-tropical ». Il ne tolère pas de températures inférieures à 4 °C ou supérieures à 38 °C. Toutes les tentatives de plantation de l’arbre au-dessus du 20° de latitude nord ont échoué.
  • La culture du mangoustanier est exigeante. Après dix ans, l'arbre donne 2 ou 3 récoltes par an, en été après la saison sèche, pendant une cinquantaine d’années.
  • Le rendement moyen d’un arbre, qui ne commence à donner qu’au bout de dix ans, est de 500 fruits sur toute sa durée de vie.
  • Aujourd’hui, la majorité des mangoustans que l’on trouve sur le marché français provient d’Asie du Sud-Est. Mais les exportations restent limitées, notamment en raison de leur fragilité.

Un peu de botanique

Nom scientifique : Garcinia mangostana

  • Division : Magnoliophyta
  • Classe : Magnoliopsida
  • Sous-classe : Dilleniidae
  • Ordre : Theales
  • Famille : Clusiaceae

Le mangoustanier est un arbre de 6 à 15 m de haut, au tronc droit et à feuilles persistantes. Celles-ci sont d’un vert brillant sur leur face supérieure, et jaunes-vertes sur leur face inférieure. Les fleurs ont de grands pétales verts-jaunâtres teintés de rouge.