Préambule

Les fruits & légumes des 4 saisons

C’est au cœur de la saison que les fruits et légumes sont les plus savoureux, les plus abondants et les moins chers.
Certains ont une saison très courte, d’autres plus longues comme la fraise et le melon par exemple, grâce à la succession de leurs nombreuses variétés. Les légumes, cultivés sous nos différents climats régionaux, ont également une longue période de production.

On peut acheter des pommes, des poires, des kiwis, des pommes de terre, de l’ail, des oignons… presque toute l’année car ils peuvent se conserver longtemps après la récolte.

Un fruit ou un légume de « contre-saison » est importé de pays de zones tropicales ou de l’hémisphère sud où les saisons sont inversées. Nous pouvons ainsi déguster des melons des Antilles à Noël ou des haricots verts du Kenya en hiver.

Sous le climat tropical chaud et humide, poussent également des fruits et légumes différents : goyave, litchi, mangue, noix de coco, papaye, chayotte, patate douce… commercialisés en Europe comme exotiques.

Fruits ou légumes ?

Les plantes à fleurs donnent naissance à des fruits. Mais on ne mange pas que les fruits, d’autres parties de la plante sont comestibles :
- les racines : carottes, radis…
- les bulbes : oignons…
- les feuilles : épinards, salades, bettes, poireaux…
- les tiges souterraines : asperges (avec le bourgeon)…
- les bourgeons : endives, artichauts, choux de Bruxelles…
- les graines : haricots, pois, maïs….

Certains légumes, d’un point de vue botanique, sont de fait des fruits : tomate, aubergine, haricot vert, concombre,
courgette…


Un légume est la partie comestible d’un végétal, telles que feuilles, tiges, racines… non issues de la fécondation d’une fleur.
Un fruit est issu de la transformation de la fleur après fécondation des ovules par le pollen.

 

Cultures légumières

Les cultures légumières peuvent être de plein champ comme celle des choux, des choux-fleurs, des carottes… Les cultures maraichères peuvent également être pratiquées en plein air, telles que celles des poireaux, épinards, courgettes, haricots verts, tomates…

Elles sont aussi souvent protégées sous des tunnels ou des serres chauffées ou non à l’abri des intempéries et de façon à étendre la durée de production.

Beaucoup de légumes sont d’abord semés sous tunnels avant d’être repiqués en plein champ quelques semaines plus tard.

 

Cultures fruitières

Quelques fruits tels que le melon ou la fraise peuvent être cultivés en plein champ. La plupart des autres proviennent de vergers d’arbustes (groseilles, framboises, myrtilles…) ou d’arbres (poires, prunes, pêches, pommes…). Le raisin de table comme le kiwi ou le fruit de la passion proviennent quant à eux de lianes.

Les arbres fruitiers nécessitent de nombreux soins, dont la taille qui est une opération délicate destinée à favoriser la production de bourgeons floraux, à obtenir de beaux fruits et à faciliter la récolte. Il faut plusieurs années avant qu’un arbre atteigne sa pleine puissance de fructification.

 

La récolte

Récolter les fruits est très délicat. On le fait donc à la main, avec beaucoup de précautions pour ne pas les abîmer, ce qui nécessite un grand nombre de cueilleurs.
Il faut bien choisir la date de récolte des fruits ; trop tôt, ils ne sont pas mûrs et manquent de goût, trop tard, ils ne se conservent pas.

Pour récolter les légumes, les techniques peuvent être différentes : récolte manuelle (chou-fleur, artichaut…) ou mécanisée (carotte, navet…) ;

Pour arriver de l’arbre ou du champ au consommateur, c’est la course contre la montre pour préserver la fraîcheur des légumes.

Du champ au fourneau

Décrouvrez le parcours d'un produit de la production jusqu'au client final : une bonne occasion pour explorer les différents métiers et savoir-faire de la filière des fruits et légumes frais (©Campagnes TV / Interfel)

©Campagnes TV / Interfel

Rechercher une recette

Retour en haut de page