UN AMOUR DE CAKE
Maison, sur place ou à emporter, le cake fait recette !

Mini cake de potimarron au chorizo et au comtéMoelleux, adaptable, simple et rapide à préparer, le cake est le mets de toutes les occasions. Comme il se mange super bien avec les doigts, on peut l’emmener et le dévorer partout : au bureau, en pique-nique, à l’apéro comme à la plage. On peut l’apercevoir dans des soirées chics où il a aussi toute sa place. Le cake, on l’aime, sucré, salé, mini, maxi, avec des fruits frais, à base de légumes, avec ou sans fromage, avec ou sans gluten… bref, c’est le chouchou qui passe partout !

Le cake : un classique plein de surprises

Avec le cake, on peut faire dans le classique ou bien surprendre les papilles grâce à une multitude de Cake aux courgettes et au chèvrerecettes aux saveurs inédites. Selon notre humeur du moment, on peut également le déguster chaud ou froid, version sucrée et/ou salée : pour casser la routine, il n’y a pas mieux que ce mets cultissime ! Et quand on y adjoint des fruits et légumes frais, il est tout simplement à tomber.

Les cakes aux légumes 

A l’apéritif en version mini, sur le pouce ou en entrée accompagnés d’une bonne salade assaisonnée d’une vinaigrette maison et relevée d’herbes fraîches (ciboulette, persil, basilic, coriandre…), les cakes aux légumes (tomate, courgette, poivron, chou-fleur, oignon, carotte… ) ont de délicieux arguments pour séduire vos convives. Et du côté des recettes, il y a en a pour tous les goûts et pour toutes les saisons. Sous un soleil estival, le cake aux courgettes et chèvre est idéal. Le cake aux oignons et aux tomates confites se dévore quant à lui toute l’année.

Les cakes aux fruits 

Au petit déjeuner ou au brunch, au goûter, au dessert comme en pique-nique, les becs sucrés en raffolent ! Pomme, poire, citron (parfumé avec les zestes bien sûr !), abricot, pêche… Vous n’avez que l’embarras du choix. Le petit + : on ajoute une gousse de vanille, du thé matcha, de la cardamome, de la lavande ou un peu de cannelle en poudre à nos cakes aux fruits pour en sublimer le goût.

Les cakes sucré-salé

Cake aux abricots romarin et roquefortIdéal pour innover en cuisine, expérimenter de nouvelles saveurs et épater les papilles de ses convives. Dès que l’on associe dans les cakes le sucré et le salé, c’est toujours un délice, comme le cake aux abricots, romarin et roquefort par exemple. Et pour faire aimer aux minots les légumes qu’ils ont tendance à bouder, le sucré-salé, il n’y a pas mieux. Essayez ainsi le cake ananas et courgette ou bien le cake courgette et chocolat, personne ne peut y résister.

Notre astuce : Vous avez en stock des fruits ou des légumes un trop mûrs ? Ils seront à point pour le cake, formidable atout anti-gaspi !

Quelques tours de main pour un cake au top

Pour un cake cuit comme il faut : On vérifie qu’il est assez cuit en y enfonçant doucement la lame d’un couteau. Si cette lame ressort sèche, on peut sortir le cake du four.

Pour un cake hyper moelleux : Côté sucré, on utilise à la fois du sucre et du miel, celui-ci retenant mieux l’humidité. Côté salé, on incorpore du fromage frais ou râpé à sa pâte, voire de la courgette râpée, dont le goût plutôt neutre permet moult associations.

Pour un cake qui en jette : En traçant un trait à la pointe d’un couteau sur le dessus du cake juste avant de le mettre au four, on obtient ainsi un bel effet bombé. On peut également réserver la pâte au frais avant de l’enfourner, pour que la levure agisse bien tout au long de la cuisson.

Pour un cake bien looké : Si l’on veut éviter que les fruits et légumes ne retombent à la cuisson au fond du moule, on incorpore la garniture à la pâte et l’on place l’ensemble au frigo au moins 30 minutes pour fixer le tout. Puis on mélange de nouveau la préparation juste avant de mettre le cake au four.

Pour un cake bien conservé : Protégé d’un film alimentaire, un cake salé – entamé ou non - se conserve dans le bas du frigo jusqu’à 5 jours. Le cake sucré se conserve 10 jours dans les mêmes conditions. Attention : si votre cake contient du beurre, il aura tendance à durcir au frais (le beurre fige au contact du froid).

Pour un cake sans gluten : On remplace la farine de blé par un mélange moitié farine de riz, moitié fécule de maïs ou par de la purée de pomme de terre, fraîche, ou en fécule, avec 50 cl de lait. Il existe désormais une foule de farines pouvant remplacer la farine de blé : pois chiches, sarrasin, châtaigne, maïs… Il est préférable de les combiner pour équilibrer une saveur marquée ou une texture finale après cuisson très dense.

Rechercher une recette

Retour en haut de page