Des gratins pour tous les jours...
... et toutes les occasions. Du plus simple au plus sophistiqué le gratin (de légumes ou de fruits) fait mouche à tous les coups !

Gratin de légumes au bleu

 
Le gratin de légumes (ou de fruits) : VIP dans nos cuisines !
Facile et rapide à préparer, adulé des petits et des grands, le gratin est LA superstar des plats réconfortants de l’hiver. Croustillants dessus et moelleux à l’intérieur, les gratins n’ont en effet pas leur pareil pour sublimer les saveurs. Et quand on est foncièrement antigaspi, c’est aussi un moyen parfait pour transformer les restes qui squattent notre frigo en un plat hyper savoureux.

Les incontournables et leurs variantes
Parmi les incontournables, on trouve tout le « gratin » bien-sûr : le célébrissime gratin dauphinois à base de pommes de terre à la chair fondante, coupées en tranches fines et recouvertes d’un mélange lait-crème, le fameux gratin d’endives au jambon et à la béchamel ainsi que les gratins de chou-fleur, de poireaux et de courgettes tout droits venus de notre enfance. Mais en matière de gratins, l’imagination est sans limites.
Par exemple, pour sublimer un classique hachis parmentier, remplacez les pommes de terre par des Coeurs d'artichauts gratinésvittelotte, du potimarron, de la carotte, du céleri, du panais... et le boeuf par du poulet, du jambon, du haddock, du canard ou de l'agneau confit !
Pour changer des endives au jambon, expérimentez les poireaux ou oignons au jambon, le gratin de blettes au jambon fumé et Beaufort, remplacez le jambon par du saumon….
Et plutôt que les habituels courgettes et chou-fleur, osons les cœurs d’artichauts bien gratinés  ou le gratin d’igname violet !
On aime aussi follement le gratin de pomme de terre et brocolis au chorizo, qui a tous les atouts pour séduire les enfants.

5 astuces pour réussir son gratin

Pour un gratin bien onctueux…
Pour garantir l’onctuosité d’un gratin et éviter dans le même temps qu’il ne soit trop « gratiné », voire noirci, on commence la cuisson (30 minutes) en recouvrant le plat d’une feuille d’aluminium ou de papier sulfurisé. Et on termine la cuisson sans la feuille pour faire dorer le gratin. La durée totale de la cuisson d’un gratin varie entre 45 minutes et 1h15, selon les ingrédients, la pré-cuisson ou non de ceux-ci, etc. Le thermostat 6 (180 °C) est recommandé pour une cuisson homogène.

Pour un gratin bien moelleux…
Pour un gratin 100% moelleux à l’intérieur, on passe ses ingrédients en revue avant d’ajouter au besoin, lait, crème ou bouillon. Si vous utilisez aubergine et carotte dans le gratin, sachez qu’elles s’assèchent avec la cuisson au four. Les courgette et tomate, quant à elles, produisent un surplus d’eau Gratin de pommes de terre et brocoli au chorizoque l’on enlève en faisant revenir les légumes à la poêle dans un peu de matière grasse, avant de les intégrer au gratin. On peut aussi associer tomate et/ou courgette à l’aubergine qui absorbera le surplus d’eau.

Pour un gratin bien croustillant…
Pour un croustillant hors-pair et un arôme gourmand, le fromage est l’ingrédient idéal, le gruyère et l’emmenthal tenant le haut du pavé. Pour une texture « crousti-fondante », on peut ajouter de fines tranches de mozzarella. Autres options que le fromage pour que ça croustille : de la chapelure, des fruits secs concassés (noix, noisettes, amandes…) ou encore des oignons émincés que l’on aura fait revenir au préalable à la poêle et sécher au four (th6, 180°C).

Pour un gratin bien parfumé
Avant d’y répartir la préparation, on frotte le plat avec une gousse d’ail, une échalote coupée en deux et du gingembre frais, afin de parfumer subtilement un gratin dauphinois ou un gratin de légumes de saison. Au moment de servir, on peut aussi ajouter au gratin des herbes aromatiques fraîches ciselées : persil, ciboulette, coriandre…

Gratins et dérivésSabayon inratable aux poires

Les gratins s'invitent au desserts
Le plus célèbre des desserts gratinés, c’est le crumble bien entendu ! Tout comme pour le gratin, on peut, avec le crumble, innover, inventer, expérimenter ou tout simplement revisiter les classiques, comme le crumble aux pommes. On peut également y intégrer tous les fruits de saison qui nous inspirent, les possibilités sont infinies : crumble de raisin aux noisettes, crumble minute aux fruits d'automne et spéculoos,poires pochées et crumble aux noix, .

Autre valeur sûre du gratin en mode sucré : le sabayon, qui accepte lui aussi la plupart des fruits. Et l’on peut évidemment gratiner de façon très gourmande tous les fruits frais qui nous tombent sous la main, comme le gratin express de clémentines, recette que l’on peut préparer aussi avec des poires, des figues, ou bien des prunes.

Côté dérivés salés, on gratine aussi... les crumbles salés, les lasagnes, les tians de légumes d'été... le répertoire est comme celui des soupes et des tartes : INEPUISABLE !

 

 

Rechercher une recette

Retour en haut de page