Tout savoir sur la fraise

Botanique

Nom scientifique
Fragaria
Ordre
Rosales
Famille
Rosales
Comment ça pousse ?
  • En France, la fraise est principalement cultivée en Aquitaine (Lot-et-Garonne et Dordogne) et en Rhône-Alpes (Isère et Rhône). À elles seules, ces deux régions couvrent plus de 50 % de la production nationale. Viennent ensuite le Midi et le Val-de-Loire. La production sous serres est en constante augmentation.
  • La fraise française est récoltée à la main dès les premiers jours du printemps. Les fraisiers, qui peuvent avoir plusieurs cycles de fructification (on parle alors de variétés remontantes), ainsi que le panachage de variétés, permettent aux producteurs de commercialiser des fruits jusqu’aux premières gelées.

Pour satisfaire la demande des consommateurs, l’offre française est complétée en début de saison par des importations venant d’Espagne et du Maroc. Et en fin de saison, par des importations de Belgique et d’Allemagne.

Un peu d’histoire

Le plaisir de manger des fraises ne date pas d’hier. En revanche, les grosses fraises rouges que nous connaissons aujourd’hui ne sont arrivées en France qu’au 18ème siècle.

Dès la plus haute antiquité, elle pousse à l’état sauvage en Amérique, en Asie ainsi qu’en Europe occidentale. Les Romains en font des masques de beauté.

En France, il faut attendre le Moyen-Âge avant que la fraise des bois n’investisse vraiment les jardins et les potagers. Plus tard, à la Renaissance, les femmes commenceront à la déguster avec de la crème, et les hommes avec du vin.

Mais les grosses fraises que nous connaissons aujourd’hui ne feront leur apparition en France qu’en 1713, grâce à un officier de marine du nom de Frézier. Celles-ci sont issues d’un croisement entre des fraises chiliennes et des fraises d’Amérique du Nord.

En savoir plus fraisesdefrance.fr