À retrouver dans
le menu de la semaine

Tout savoir sur l’ananas

Botanique

Division
Prunus armeniaca
Classe
Angiospermæ
Sous-classe
Dicotylédones
Ordre
Rosidés
Famille
Rosaceæ
Comment ça pousse ?

L’abricotier est multiplié par greffage sur des abricotiers, des pruniers, des amandiers et des pêchers, adaptés au terroir et aux conditions climatiques locales.

  • Mieux vaut le planter à l’automne ou au printemps, quoi qu’il en soit en dehors des périodes de froid.
  • Il fleurit au printemps et se couvre alors de fleurs blanches légèrement teintées de rose. Suivant les variétés, il est autofertile ou autostérile. Aux variétés autostériles seront associées dans le verger des variétés pollinisatrices. La taille peut aussi favoriser la fructification. Les branches les plus fragiles sont alors coupées pour dégager celles qui se tournent vers l’extérieur, plus susceptibles de donner de beaux fruits.
  • Le verger français d’abricotiers couvre quelque 14 000 hectares, couvert pour moitié par la région Rhône-Alpes (espèces tardives).
  • L’abricot est un produit fragile. La production peut varier d’une année sur l’autre, dépendant fortement des aléas climatiques (gel, grêle, etc.)
  • La récolte des fruits a lieu de la mi-mai à la mi-août.