Chou rouge

Tout savoir sur le chou rouge

Botanique

Nom scientifique
Brassica oleracea
Ordre
Brassicales
Famille
Brassicaceae (crucifères)

Comment ça pousse ?

Le chou rouge est une plante herbacée annuelle facile à cultiver. Le semis s’effectue sous abri du mois de mars au mois de mai avant d’être repiqué en pleine terre entre mai et juillet. La récolte a lieu à l’automne.

Pour se développer, le chou rouge a besoin d’une exposition ensoleillée et d’un sol riche, profond, humide et bien drainé.

Tout comme les prunes, le chou rouge produit naturellement de la pruine (fine couche cireuse légèrement poudreuse) qui le protège du soleil et de la sécheresse.

Un peu d'histoire

Cultivé depuis des millénaires, le chou rouge était apprécié dès l’Antiquité pour ses multiples bienfaits sur la santé.

Originaire d’Europe centrale, le chou rouge conquit le bassin méditérannéen pendant l’Antiquité. En France, c’est Catherine de Médicis qui le rapporta d’Italie au XVIe siècle et encouragea sa culture.

Pendant longtemps le chou rouge fut apprécié pour ses vertus médicinales : il était utilisé notamment pour lutter contre les affections pulmonaires et les bronchites ou pour traiter les inflammations du tube digestif et la cirrhose du foie. Les Grecs, quant à eux, le servaient en soupe aux jeunes mariés au lendemain de leurs noces afin de favoriser la fertilité ou le croquaient cru pour empêcher les effets néfastes de l’abus d’alcool…

Le saviez-vous ?

Généralement pourpre, la couleur des feuilles du chou rouge varie du rouge fuchsia au bleuté selon l’acidité du sol dans lequel il a poussé. En effet, le chou rouge contient des colorants (les anthocyanes) qui ont la propriété de changer de couleur en fonction du pH, ce qui en fait un très bon indicateur de pH naturel, utilisé pour enseigner les réactions acido-basiques en cours de chimie !