Finger food
Ludique et délicieuse, la finger food se prête à toutes nos occasions de partage.

Couteaux, fourchettes et cuillères vont enfin pouvoir un peu souffler… Aujourd’hui, pouce, index,Planche apéro - finger food majeur, annulaire et auriculaire prennent le relais en s’adonnant à la finger food ! Que l’on brunche ou que l’on parte en pique-nique, que l’on organise un buffet, un cocktail chic ou un apéro dinatoire ultra décontracté : été comme hiver, désormais on picore, on grignote, on déguste, on savoure ou on dévore sans complexe avec les doigts. La finger food bouscule ainsi délicieusement les codes de l’art de vivre, de l’art de la table et de l’art culinaire pour le plus grand plaisir transgressif et régressif des petits et grands enfants… Et grâce à ses alliés, les fruits et légumes frais, la finger food remet également en cuisine l’imagination au pouvoir !

La finger food partout, tout le temps…

Les amateurs de tapas, de sushis, de samoussas, de bruschettas ou de crostinis le savent bien : manger avec les doigts se pratique depuis toujours et de toutes les manières dans le monde entier. En France, même si cela fait des siècles que la fourchette s’est imposée, les buffets garnis d’adorables petits fours, toasts, bouchées, tartelettes et canapés que l’on mange goulument avec ses doigts continuent à faire recette. Et depuis une petite décennie, la finger food s’invite aussi bien sur le macadam, avec le développement de la cuisine de rue, qu’à la maison ainsi que dans les restaurants étoilés. Qu’elles soient chics ou décontractées, les fruits et légumes frais sont bien évidemment de toutes les finger food partys !

La finger food, c’est tellement pratique !

Manger avec ses doigts, c’est non seulement très plaisant, mais c’est aussi très pratique. Avec la finger food, finies en effet les heures de débarrassage et de vaisselle, finis les plats oubliés les amis lors de la dernière auberge espagnole, finie (ou presque) la vaisselle jetable, fini le gaspillage : on mange tout, tout, tout !mini brochettes légumes d'été

La finger food en mode dips

Qu’est-ce qu’on aime tremper dans des sauces maison ? Les dips de légumes évidemment ! En version salée, avec des légumes découpés en bâtonnets (concombre, carotte, radis…) et en bouchées (chou-fleur, brocoli…), ou en mode sucré avec des fruits à tremper dans une sauce au chocolat ou successivement dans du miel, de la coco râpée ou des noisettes concassées… C’est tout simplement à tomber !

La finger food modèles réduits

« Quand c’est mini, ça met en appétit » pourrait être l’un des adages de la finger food. Il suffit en effet de décliner bagels, club-sandwichs betterave mimolette ou au concombre et à la ciboulette, burgers, wrap végétarien ou tartelettes framboises chantilly en version modèle réduit pour faire le bonheur de vos invités ! Rien de tel en effet que le mini pour s’adonner à la finger food avec classe et sans tâche(s) !

La finger food au sommet de son art

Avec la finger food, l’inventivité reprend aussi sa liberté ! On aime ainsi jouer avec les textures, les couleurs pour proposer des mets aussi savoureux qu’esthétiques. Nos musts ? Les rolls végétariens, réalisés avec des concombre, courgette (crue ou cuite) et aubergine coupées en fines lamelles et enroulées autour de bâtonnets de fromage ou de surimi. On craque aussi pour les barquettes d’endives et carottes et la bouchée apéritive au radis noir

Bouchée de radis noir

La finger food all around the world

Grâce à la finger food, on éveille et on fait voyager les papilles de façon ludique et créative. On part d’abord en Catalogne pour savourer quelques tapas, notamment la tortilla et le pan con tomate (). Puis on trouve une terrasse à Venise pour y grignoter quelques bruschettas et crostinis . On s’envole ensuite pour le Japon afin de déguster de somptueux makis de laitue aux légumes de printemps ou ces élégants makis de chou vert-pomme de terre-crevette et des sushis kiwi-saumon. On autorisera à cette occasion l’utilisation de baguettes ! Et l’on se laisse séduire par la cuisine indienne en testant ces époustouflants samoussas aux poireaux et au parmesan, chantilly au curry.

Les classiques revisités

Parmi les incontournables de la finger food, on trouve bien-sûr les toasts, canapés et autres petits fours quiMinis éclairs à l'avocat font le succès de tout type d’événements mondains… Et que l’on se plait à revisiter en petit comité ou en grande pompe grâce à nos chers amis les fruits et légumes frais ! Nos recettes chouchoutes :  les canapés de pomme de terre version cocktail, les toasts de courgette crue, et pourquoi pas ces surprenants éclairs… à l’avocat.

Le saviez-vous ?

L’assiette de tapas, fleuron de la gastronomie espagnole et ancêtre de la finger food, est à l’origine d’une savoureuse anecdote. « Tapa » signifie en effet « couvercle ». D’après la légende, on disposait des rondelles de charcuterie ou de fromage sur les verres de vin afin d’éviter que les mouches n’y tombent. Mais il est plus probable que la tapa ait été inventée pour permettre d’accompagner bière ou vin entre deux repas plus solides. Le roi Philippe III d’Espagne (1578-1621) aurait même imposé de les servir aux consommateurs pour limiter les effets de l’ivresse publique.

Rechercher une recette

Retour en haut de page