La cuisine au wok
Un mode de cuisson ultra créatif et pratique pour toutes les occasions.

Wok végétarienQuel plaisir que de cuisiner au wok ! Dans cette grande sauteuse venue d’Asie et des temps anciens, on peut faire sauter fruits et légumes frais, poissons, volailles, viande ou céréales, pour un mélange des saveurs des plus appétissants. Et parce que la cuisson au wok est à la fois courte et intense, elle nécessite très peu de matières grasses et permet de conserver tous les arômes, les textures et les apports nutritionnels des produits. C’est donc vraiment le top pour profiter pleinement des bienfaits comme des saveurs des fruits et légumes frais !  

Pourquoi on aime le wok?

Parce qu’il est simple d’utilisation et qu’il nous fait gagner du temps : ce mode de cuisson ultra vif permet de préparer facilement et rapidement des poêlées à tomber.Wok de brocoli aux amandes et tofu fumé

Parce qu’il est multifonction : tous les modes de cuisson (ou presque) sont possibles avec un wok. On peut bien-sûr saisir les aliments, principale fonction d’un wok, qui permet de sublimer le goût et de conserver le croquant des légumes. On peut aussi saisir des fruits de saison et accompagner ensuite cette poêlée gourmande d’une boule de glace, de fruits secs grillés ou autre « toping » croustillant. On peut aussi transformer son wok en friteuse pour y faire frire par exemple des tempura de légumes. Et en ajoutant une grille métallique à son wok, place à la cuisson vapeur. Enfin, si l’on dispose sur le wok un couvercle et que l’on baisse l’intensité du feu, il devient alors une casserole ou un faitout dans lequel on fera mijoter une ratatouille ou une compote.

Parce qu’il favorise une cuisson saine et homogène : et ce, grâce à sa forme concave et à ses bords très hauts qui produisent une répartition uniforme de la chaleur entre le fond et les parois.

Parce qu’avec lui, l’imagination en cuisine n’a pas de limites : si vous manquez d’inspiration derrière vos fourneaux, le wok devrait réveiller votre créativité culinaire en un rien de temps ! Dans un wok, on peut faire sauter un très large choix de fruits et légumes frais, de viandes, de poissons, de Wok de crevettes aux litchis et ananasfruits de mer, de produits céréaliers et concocter une multitude de recettes alléchantes… Vous n’aurez que l’embarras du choix ! Et le résultat est si coloré, si parfumé, qu’on en salive d’avance !

Envie de saveurs exotiques et de mélange sucré-salé ?  Essayez par exemple le wok d’endives à l’orange ou bien le wok de crevettes aux litchis frais et à l’ananas  !

C’est la saison des asperges ? En avant pour ce délicieux wok d’asperges vertes, poulet et amandes grillées !

Voilà l’été, on  mise alors sur ce bon wok de courgettes, volaille et noix de cajou ou encore sur le wok d’haricots verts et d’agneau aux noisettes.

Envie de revisiter le traditionnel bœuf-carottes ? Redonnez-lui de l’allant en le faisant sauter au wok avec du gingembre et de la coriandre !

Du wok d’épinards, noisette et œuf mollet au en passant wok de brocolis aux amandes effilées et au tofu fumé par le wok de chou, de poulet mariné et de noix de cajou , il y en a vraiment pour tous les goûts et pour toutes les saisons. Et les végétariens apprécieront quant à eux ce divin wok végétarien.

Les secrets d’un wok réussi

On joue sur les découpes pour bien maîtriser la cuisson.  Plus la découpe est fine, plus la cuisson sera courte. Alors, on ne lésine pas sur la mandoline ou le rasoir à légumes. Pour une cuisson homogène, Wok de chou kale au porcles légumes les plus longs à cuire seront découpés plus finement que les autres. On associe dés, tagliatelles de légumes, rondelles ou bâtonnets et pourquoi pas même des légumes râpés. Au contraire, pour avoir dans l’assiette du moelleux et du croquant (les papilles adorent !), on coupera tout à la même taille.

Autre option pour une cuisson homogène : on échelonne la mise en cuisson des légumes (ou des fruits) en fonction de la densité de leur chair et/ou de leur teneur en eau (en partant de ceux qui cuisent le plus longtemps). Par exemple : on mettra à cuire les carottes ou les poireaux en premier, puis les poivrons, viennent ensuite les courgettes ou le brocoli, et les tomates en dernier.

Et bien sûr on sublime le goût des aliments saisis, frits ou mijotés en ajoutant de l’ail ou du gingembre frais râpé dans l’huile de cuisson (attention à ne pas les laisser noircir, ça va très vite !) ou en mouillant en fin de cuisson le contenu du wok avec du bouillon de volaille ou de légumes bien parfumés préalablement réduits (dans une casserole à feu vif). On peut aussi parfumer la préparation avec du nuoc-mâm, de la sauce soja, de l’huile de sésame grillé, des herbes aromatiques (coriandre, ciboulette, menthe, persil), des graines (sésame, courge…), des épices (curry, curcuma, poivre du Sichuan, cannelle, cumin…) ou bien des fruits à coque nature ou grillés (noisettes, noix de cajou, amandes grillées).

 

Rechercher une recette

Retour en haut de page