Artichaut

Tout savoir sur l’artichaut

Botanique

Nom scientifique
Cynara scolymus
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Sous-classe
Asteridæ
Ordre
Asterales
Comment ça pousse ?
  • Les semis débutent en février/mars sous serre ou à partir d’avril-mai en pleine terre. Il faudra une année pour penser à une première récolte.
  • Le sol est fréquemment biné et sarclé, pour l’aérer. La culture des artichauts demande également un arrosage régulier.
  • Les plants font près d’un mètre de hauteur. La récolte peut commencer. Elle se fait exclusivement à la main. Entre fin mai et fin novembre, le producteur va couper un par un les légumes arrivés à maturité.
  • Quand les écailles s’écartent pour laisser apparaître une magnifique fleur bleue-mauve, la récolte n’a plus lieu…

Un peu d’histoire

Fait étonnant, l’artichaut n’est autre qu’une déclinaison du chardon sauvage !

Originaire du bassin méditerranéen, l’artichaut est le résultat de différents croisements botaniques. Les premières traces de ce légume sont relevées en Italie, en pleine Renaissance (milieu du XVIe siècle). 

L’apanage des rois

L’artichaut est introduit pour la première fois en France sur la table de la reine Catherine de Médicis. Le légume devient également le péché mignon de Louis XIV, qui l’appréciait tellement qu’on dénombre 5 espèces différentes à Versailles à l’époque du Roi Soleil : le Blanc, le Vert, le Violet, le Rouge et le Sucré de Gênes. Ce n’est qu’en 1810 qu’un agronome de la région parisienne développe le Camus de Bretagne, l’artichaut favori des Français.

Le saviez-vous ?

Ce que l’on appelle communément le cœur ou le fond d’artichaut n’est autre que le réceptacle des fleurs non épanouies de la plante. Ces dernières forment alors le foin, sorte de poils qui recouvre le cœur d’artichaut.