Tout savoir sur la figue

Botanique

Nom scientifique
Ficus carica
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Sous-classe
Hamamelidae
Ordre
Urticales
Famille
Moraceae
Comment ça pousse ?
  • Avec plus de la moitié de la production nationale, le département du Var est le premier fournisseur de figues du marché français.  Il est suivi par les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse et les Alpes-Maritimes.
    De petites zones de production de figues existent en Languedoc-Roussillon, dans la Vallée du Rhône et même en Bretagne.
    A l’échelle internationale, les principaux producteurs de figues sont aujourd’hui la Turquie, la Grèce, l’Italie et la Californie.
  • La reproduction du figuier est plus qu’originale. Dans la nature, il ne peut être pollinisé que par une minuscule guêpe, le blastophage. De son côté, l’insecte ne peut se reproduire que grâce à la fructification du figuier. Autrement dit, aucun des deux n’existerait sans l’autre !
    Les figuiers mâles produisent le pollen, indispensable à la perpétuation de l’espèce. Mais, s’ils s’en tenaient là, il n’y aurait pas de fécondation possible. En effet, les fleurs femelles, fermées hermétiquement dans les figues, n’auraient aucune chance de recevoir le pollen via le vent et d’être fécondées. C’est là où entrent en scène les blastophages, si petits qu’ils peuvent se faufiler, chargés du pollen du figuier mâle, jusqu’à la fleur.
  • Le figuier est un arbre haut de 5 à 10 mètres, présent sous les climats méditerranéens. Seuls les figuiers femelles produisent des figues comestibles, les figues issues des mâles n’ont qu’une vocation reproductive et ne peuvent pas être mangées.

 Le cerisier apprécie le froid hivernal mais craint les hivers rigoureux. Pour s’épanouir, il a surtout besoin de soleil et d’un peu d’eau, hormis avant la floraison où il doit être beaucoup arrosé. En revanche, au moment de la récolte, une forte pluie peut faire éclater les fruits.

Un peu d’histoire

En France, Louis XIV, grand amateur de figues, demande à La Quintinie, son jardinier, de planter plus de sept cents figuiers de diverses variétés dans le potager du roi à Versailles.