Choisir et conserver

Pour l’avocat, ce n’est pas le critère de maturité qui guidera votre choix, puisqu’il continue à mûrir une fois cueilli, mais le moment auquel vous souhaitez le déguster. Vous trouverez donc sur les étals des fruits à différents degrés de maturité.


Trouver le bon produit

Si vous dégustez vos avocats le jour-même, assurez-vous simplement que la chair est souple à proximité du pédoncule. La variété Hass a également la particularité d’une peau qui brunit à maturité.


air libre

… et bien le conserver

Privilégiez un endroit frais – mais pas trop froid – (6°C max.) pour conserver vos avocats :

  • Fermes, ils se gardent jusqu’à 5 jours à l’air ambiant.
  • Bien mûrs, vous pourrez les conserver 2 ou 3 jours en les stockant au frais.

Pas question d’attendre pour vous régaler d’un bon avocat ? Deux solutions pour le faire mûrir :

  • placez-le dans un compotier à proximité d’autres fruits, comme la pomme ou  la banane  qui dégagent de l’éthylène ;
  • enveloppez-le dans du papier journal.

Et si vous n’avez consommé que la moitié d’un avocat, pensez à bien conserver le noyau sur l’autre partie et citronnez-la copieusement. Emballez-la ensuite dans du film alimentaire, avant de le stocker au frais, pour ralentir sa maturation et son oxydation.

Emballé, c’est pesé

L’avocat est un fruit fragile. Avant d’arriver sur vos étals, il est délicatement conditionné pour éviter tout risque de coups ou de chocs :

  • dans des cartons ou des cagettes en bois, permettant la circulation de l’air ;
  • dans du plastique, par un ou deux fruits.
Retour en haut de page