Pomme

un produit de saison

Tout savoir sur la pomme

Botanique

Nom scientifique
Malum
Division
Magnoliophyta
Classe
Magnoliopsida
Sous-classe
Rosidae
Ordre
Rosales
Famille
Rosaceae
Comment ça pousse ?

La pomme est le fruit d’un savoir-faire ancestral. Tout au long de l’année, l’arboriculteur cajole son verger. Les étapes menant de l’arbre au fruit se succèdent :

  • Avant la plantation, les variétés de pommes sélectionnées sont greffées sur des porte-greffes parfaitement adaptés aux conditions climatiques et culturales locales.
  • Ensuite, il faut 4 à 5 ans pour que le verger entre en production. Pour favoriser la bonne croissance du fruit, le producteur fertilise le sol.
  • En hiver, les pommiers sont taillés pour sélectionner les rameaux porteurs de fruits.
  • Au printemps, ce sont les abeilles qui assurent la pollinisation des fleurs pour permettre la fructification. Le producteur de pommes effectue alors un premier éclaircissage pour optimiser la quantité de fruits par branche.
  • A la formation des fruits, le producteur procède à un second éclaircissage et débarrasse l’arbre des fruits petits et mal formés.
  • Selon leur degré de maturité (déterminé par leur teneur en amidon), les pommes sont cueillies à maturité de consommation pour une consommation immédiate, ou à maturité de cueillette pour être d’abord stockées.
  • La cueillette s’effectue en détachant le fruit de la branche avec son pédoncule. Il est ensuite déposé dans des pallox (grandes caisses en bois ou en plastique).

Un peu d’histoire

Savourée dès la fin de la Préhistoire, la pomme accompagne l’homme dans son histoire. Pas étonnant qu’elle soit si riche en symboles.

Apparue sur Terre il y a quelque quatre-vingt millions d’années, la pomme poussait à l’état sauvage dans le sud du Caucase jusqu’au Sinkiang (Ouest de la Chine). D’abord consommée dans cette région et sur les plateaux d’Anatolie (Turquie actuelle) par l’homme du Néolithique, elle gagne l’Europe à la faveur des périodes de réchauffements climatiques. Des vestiges de pommes ont ainsi été retrouvés dans les villages lacustres néolithiques de Suisse et d’Italie du Nord.

Personnage de légende

Trois siècles avant notre ère déjà, Théophraste distingue six variétés de pommes dans son Histoire des Plantes. Le fruit ne se développe pas qu’autour de la Méditerranée, mais aussi dans les imaginations : les récits mythologiques lui réservent le haut du panier.
Offerte par Pâris à Aphrodite, la pomme est à l’origine de la guerre de Troie. Et pour son avant-dernier travail, Hercule vole celles du jardin des Hespérides.

Les siècles passent, les variétés se multiplient

Les Romains participent à l’implantation du fruit dans une grande partie de l’Europe, au gré de leurs conquêtes, et se régalent d’une trentaine de variétés. Dix siècles plus tard, une vingtaine de plus sont répertoriées par le célèbre agronome Olivier de Serres.
Elles évoluent au fil des siècles, sélectionnées pour leurs qualités gustatives, leur résistance, leur rendement,etc. Pour autant, les variétés plus fragiles ne disparaissent pas et demeurent cultivées et consommées localement. La pomme est le fruit du terroir par excellence.