Les varietes

La France recense de multiples variétés d’abricots. La plupart d’entre elles sont liées à une région de production en particulier. Elles se regroupent en 3 familles distinctes : les variétés précoces, de saison et tardives. Ainsi, ce n’est que l’une après l’autre qu’elles font leur apparition sur le marché.


Les variétés précoces

Elles s’épanouissent sous les chauds rayons du soleil provençal.

 L’Orangered

  • Robe : l’Orangered est orange cuivré avec une face rouge.
  • Production : deuxième variété d’abricot la plus consommée en France, l’Orangered représente la moitié des variétés précoces produites.
  • En bouche : chair ferme et parfum musqué.

Abricot parfumé, le Tom Cot fait également partie des variétés précoces.


Les variétés de saison

Le Rouge du Roussillon

  • Robe : le fruit se teinte d’orange clair et de petites taches rouges.
  • Production : sa période la plus goûteuse se situe dans les deux premières décades de juillet. il s’épanouit dans le climat bénéfique des Pyrénées-Orientales.
  • En bouche : sa chair ferme et parfumée renferme un goût délicat.
  • Préparations préférées : cette variété se prête particulièrement à la préparation de confitures.

Variété de saison, le Kioto se présente sous la forme d’un fruit de calibre moyen à la chair ferme, sucrée et peu parfumée. Laissez-vous attirer par ses couleurs chatoyantes.

Les variétés tardives

L’Orangé de Provence (ou Polonais)

  • Robe : le fruit présente une forme oblongue, de couleur orangée teintée de rouge.
  • Production : cultivé dans la région des Baronnies et du Ventoux en Provence, il se récolte et se consomme aux 2e et 3e décades de juillet.
  • En bouche : sa saveur parfumée et sa chair fine et fondante charment toutes les papilles.
  • Préparations préférées : il se déguste nature, mais aussi en confiture.

Le Bergarouge

  • Robe : le Bergarouge présente une robe orangée avec une surimpression de rouge foncé.
  • Production : cette variété récente a été créée par l’INRA à la fin des années 1990.
  • En bouche : un fruit excellent au goût, son parfum d’abricot est très typé.

Le Bergeron

  • Robe : gros fruit rouge safran, coloré de rouge à maturité.
  • Production : adaptée à l’altitude, cette variété d’abricots cultivée en Vallée du Rhône révèle toutes ses saveurs la dernière quinzaine de juillet.
  • En bouche : sa chair ferme renferme une qualité gustative exceptionnelle.
  • Préparations préférées : le Bergeron se consomme principalement nature, et se conserve parfaitement.

Toutes ces variétés, aux saveurs douces et délicates, se prêtent aussi bien à une dégustation à la croque qu’à des recettes poêlées, compotées…

Les producteurs se tournent de plus en plus vers des fruits de gros calibre. La gamme variétale va s’élargir dans les années à venir avec des variétés entièrement rouges. 

Rechercher une recette

Retour en haut de page