À retrouver dans
le menu de la semaine

CŒUR DE
SAISON

Tout savoir sur le pomelo

Botanique

Nom scientifique
Citrus paradisi
Famille
Rutaceæ
Comment ça pousse ?
  • Ne pas confondre pomelo et pamplemousse. Contrairement à ce dernier, le pomelo pousse en grappes.
  • Le pomelo est un fruit non climactérique, c’est-à-dire qu’il n’arrive à maturité que sur l’arbre. Sa récolte se produit donc quand le fruit est parfaitement mûr, pour garantir le bon équilibre de ses saveurs. Cueilli trop précocement, l’agrume dégagera des arômes très amers.
  • La récolte débute aux environs de la fin septembre/début octobre. Le producteur détermine le moment idéal pour ramasser les fruits en procédant à des études : couleur, calibre, tests gustatifs, etc. La récolte est entièrement manuelle et réalisée en plusieurs passages, les fruits n’arrivant pas tous à maturité au même moment.
  • Après la cueillette, les pomelos subissent un test qualité : les moins beaux sont écartés, tandis que les autres sont envoyés à la station d’emballage.
  • Avant l’acheminement, les fruits sont lavés, brossés et cirés, puis emballés en filets.

Un peu d’histoire

Le premier pomelo est découvert au milieu du XVIIIe siècle, à Porto Rico, à la Barbade. Mutation du pamplemousse ou croisement ? Aucun botaniste n’est en mesure de l’affirmer.

Son succès sur le continent américain ne tarde pas. La fin du siècle voit le développement des cultures en Floride, suivi du Texas, de la Californie et de l’Arizona.

Aujourd’hui très fréquent sur les étals, le pomelo a été introduit il y a peu en France. Ce n’est en effet qu’en 1920 qu’il est mis en culture, soit presque 200 ans après sa découverte.