Les varietes

Fruit du soleil, l’orange est présente sur les étals pendant toute la saison hivernale. On trouve principalement deux variétés : les oranges blondes à chair ou à jus, et les oranges sanguines.


Les oranges blondes

L’orange blonde à chair

  • Robe : belle peau orange brillante, rugueuse, avec une petite excroissance plus ou moins prononcée (l’ombilic).
  • Production : la Navel domine le marché. Elle provient d’Espagne, du Maroc (de novembre à juin) et de l’hémisphère sud, notamment d’Afrique du Sud (de mai à octobre).
  • En bouche : cette orange de bonne qualité gustative est très appréciée, d’autant qu’elle présente une quasi absence de pépins et se pèle facilement. Sa chair est fine, ferme et sucrée, et plus ou moins juteuse selon la saison.
  • Préparations préférées : à croquer au quotidien.

Variétés dérivées : Naveline, plus précoce, Navelate, Late Lane ou Power Summer Navel, plus tardives.

L’orange blonde à jus

  • Robe : un fruit légèrement aplati à la peau fine et grenue d’un orange soutenu.
  • Production : importée du Maroc, d’Espagne et d’Israël en hiver, d’hémisphère sud en été, elle est très appréciée en France ; parmi les différentes variétés, citons la Salustiana, la Valencia Late ou encore la Maroc Late.
  • En bouche : sa chair parfumée orange clair contient peu de pépins. Sa saveur très douce donne des jus délicats et désaltérants.
  • Préparations préférées : à presser.

Les oranges sanguines

  • Robe : ce fruit bien rond se caractérise par une couleur allant du rouge au violet.
  • Production : elles sont principalement en provenance de Tunisie, d’Espagne, de Sicile ou du Maroc. À la variété Maltaise viennent s’ajouter la Sanguine, la Sanguinelli, la Moro ou encore la Tarocco.
  • En bouche : de grande qualité gustative, sa chair rouge et juteuse suggère des saveurs acidulées.
  • Préparations préférées : à la croque ou en jus.
Retour en haut de page