Choisir la pastèque

Pour choisir une pastèque à maturité, n’hésitez pas à la prendre en main et à bien la regarder. Si elle est vendue prédécoupée, vous pourrez vous assurer de la bonne qualité de sa chair. Stockée au frais, la pastèque, entière ou entamée, se conserve environ une semaine.

 

Trouver le bon produit

Voici quelques conseils pour sélectionner une bonne pastèque :

  • Vendue entière, fiez-vous à son poids. Elle doit être lourde et ferme, et l’écorce, lisse et brillante.
  • Les moitiés et les quarts de pastèque sont vendus protégés de film alimentaire. Préférez alors un fruit dont la chair est d’un beau rouge soutenu.
  • Une belle tache jaune sur la peau signifie que le fruit a bien pris le soleil et qu’il est donc parfaitement mûr.

Les différentes variétés commercialisées en France (Crimson Sweet, Charleston Gray, Sugar Baby ou encore la pastèque sans pépins) ont toutes sensiblement le même goût. Vous pouvez donc vous tourner vers l’une ou l’autre sans hésiter pour retrouver le goût sucré et désaltérant de la pastèque.

 

Emballage

La pastèque est un fruit fragile qui voyage par avion avant d’arriver sur les étals français. Pour lui épargner tout choc, elle est conditionnée en sachet plastique, par un ou deux fruits, au préalable entourés d’un filet protecteur.

Production (à destination du frais, hors transformation)

17 000
tonnes

En France, Guyane (24%), Provence-Alpes Côte-d’Azur (22%), Guadeloupe (17%)*

*Production française à destination du frais en tonnes : source Eurostat

891 333
tonnes

En Europe, l’Espagne, la Grèce et la Roumanie sont les premiers pays producteurs de pastèque La France est 10ème.*

*Production européenne en tonnes : source Eurostat, moyenne 2014-16

Consommation

1,3
kilogramme

De pastèque est consommé par personne et par an en France.*

*Kantar Worldpanel – Moyenne 2012-2014

19
%

Des ménages en achètent au moins une fois dans l’année*

*Kantar Worldpanel – Moyenne 2012-2014