À retrouver dans
le menu de la semaine

Choisir le potiron

Un potiron entier, c’est un peu gros. Pas d’inquiétude, il se vend en tranches et se conserve bien. Sur les étals, jetez un œil et touchez si vous pouvez.

Trouver le bon produit
  • Le pédoncule : c’est le gage de conservation du potiron. Vérifiez qu’il est toujours bien présent.
  • Une teinte uniforme est signe de bonne santé.
  • Surveillez que l’écorce ne soit pas fissurée : entamé, le potiron se conserve moins bien à cause de l’oxydation.
  • Ferme au toucher : potirons et potimarrons sont normalement durs comme du bois si vous tapez doucement dessus.
  • La pulpe d’un potiron trop avancé devient molle et visqueuse.

 

Emballage
  • Sur le marché, le potiron est vendu entier ou à la coupe.
  • Dans les supermarchés, vous trouverez des tranches sous film plastique.

Production

106 000
tonnes

En France, essentiellement en Provence-Alpes-Côte d’Azur : 36 %, Rhône-Alpes : 16 % et Languedoc-Roussillon : 7 %.*

* Agreste – Moyenne 2010-2014

2,9
millions de tonnes

En Europe, 2,9 millions de tonnes *

*FAOstat 2011