Courges et potirons
À retrouver dans
le menu de la semaine

Choisir les courges et potirons

Trouver le bon produit
  • Le pédoncule : pour les courges et potirons commercialisés entiers, préférez ceux qui possèdent encore une partie de leur pédoncule. C’est le gage d’une bonne conservation car le pédoncule ralentit la déshydratation.
  • Surveillez que l’écorce ne soit pas fissurée et exempte de traces de coup.
  • La chair (visible s’ils sont achetés en portion filmée ou à la coupe sur le marché) doit être d’une couleur uniforme (sans taches brunes).  Trop avancée elle deviendra molle et visqueuse.
  • Ferme au toucher : potirons et potimarrons sont très fermes, voire durs comme du bois au toucher. Une zone molle sera le signe d’un début de pourrissement. Fuyez !

 

Emballage
  • Sur le marché, les courges et potirons sont vendus entiers ou à la coupe.
  • Dans les supermarchés, vous les trouverez également entiers mais aussi (pour les variétés du type Rouge vif d’Etampes ou la courge musquée aux amples mensurations) en tranches sous film plastique (tranches d’environ 800 g).

Production

89 536
tonnes

En France, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la première productrice (43 %).*

*Production française à destination du frais en tonnes : source Kantar Worldpanel, moyenne 2015-2017

512 000
tonnes

En Europe, la France est 3e ex æquo avec l’Allemagne, après l’Italie et l’Espagne*

*Production européenne en tonnes : source Eurostat, moyenne 2014-16

Consommation

1
kilogramme

La consommation annuelle par ménage de courges et de potirons est estimée à 1 kg*

*Kantar Worldpanel – Moyenne 2012-2014