Carte d'identité


En bref

  • Il se cultive comme un chou mais se cuisine… comme un navet. Le rutabaga est un légume d’hiver peu à peu remis au goût du jour en cuisine. Il se déguste en crudité ou cuisiné.

  • On n’en consomme que les racines, pas les feuilles ; le rutabaga est généralement commercialisé sans ses feuilles. Selon les variétés et les modes de cuisson, le goût du rutabaga rappelle tantôt le navet et le chou, tantôt le céleri-rave  et la pomme de terre.

  • Ce crucifère ou brassicacée (de la famille des choux) en forme de toupie est un cousin… du radis.

  • Comme le topinambour, le rutabaga peut évoquer l’époque de l’Occupation, lors de la Seconde Guerre mondiale. Durant cette période, à défaut de pommes de terre (réquisitionnées par l’occupant), le rutabaga – à l’origine réservé aux animaux – était cultivé pour la consommation humaine. 

  • Cette mauvaise presse n’a aujourd’hui plus cours : toutes ces variétés, redécouvertes pour leurs saveurs authentiques, sont désormais présentes sur les tables des plus grands chefs. Ces derniers le cuisinent en vinaigrette, en gratin dauphinois (Alain Passard) ou encore en dessert, sous forme de gâteau moelleux (Thierry Schwartz).

  • Sa pleine saison s’étend d’octobre à avril.

avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.
janv.
févr.
mars
  • Pleine saison Pleine saison
  • Disponible Disponible
  • Indisponible Indisponible

En quelques chiffres

Pas de données chiffrées pour ce produit.

Rechercher une recette

À consommer sans modération

Houmous de rutabaga

Houmous de rutabaga
DifficultéFacile
Temps de préparation10-20 min
Quantité4 pers
Temps de cuisson30-40 min
Retour en haut de page