Carte d'identité

Cerise d’hiver, groseille du Cap, coqueret du Pérou, lanterne japonaise, amour en cage… Les surnoms donnés au physalis sont aussi nombreux que ses variétés. Ce fruit originaire des Andes appartient à la même famille que la tomate et l’aubergine. La baie, juteuse et sucrée ou acidulée, est recouverte d’un calice qui sèche à maturité.


En bref

  • Un physalis pèse entre 5 et 7 g en moyenne. Cette petite baie ronde, jaune orangée ou violette selon les variétés, est enveloppée d’un calice doré. Sa chair, aux saveurs fines et variées, est juteuse et très aromatique.
  • D’un apport calorique moyen, le physalis est une baie gorgée de vitamine C, de minéraux et d’oligo-éléments. Pensez à croquer quelques physalis en dessert ou comme en-cas : ils vous apporteront bien-être et équilibre !
  • Gorgé de jus, le physalis est délicieux nature. Mais il peut aussi être poêlé, compoté, épicé, chocolaté… et présente de belles qualités décoratives, en plus de sa haute saveur gustative.
  • Il existe de multiples variétés de physalis comestibles. Leur saveur et leur couleur les différencient les unes des autres.

juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.
janv.
févr.
mars
avr.
mai
juin
  • Pleine saison Pleine saison
  • Disponible Disponible
  • Indisponible Indisponible

En quelques chiffres

Une variété, le coqueret du Pérou est produit en petites quantités en France, principalement dans la région de Nice et en Anjou.

Rechercher une recette

Retour en haut de page