Le coin des curieux


Un peu d'histoire

Fruit du plaqueminier, le kaki tire son nom de la langue japonaise. Sa consommation en Europe se développe à la fin du XIXe siècle, profitant notamment de la mode du japonisme et des estampes. En 1873, les premiers kakis arrivent à Paris.

Introduit à la même époque à Toulon, le fruit connaît rapidement un grand succès en Provence. Les variétés du Canet et de Marseille sont très renommées.



Bon à savoir

Le saviez-vous ?

  • Le kaki est aussi appelé plaquemine ou figue caque, à l’image des Allemands et de leur kakifeige – littéralement figue kaki ! En anglais, ce fruit est désigné sous le terme de Persimmon.
  • Au Japon, le kaki est un mets traditionnel des fêtes du Nouvel An.

Rechercher une recette

Retour en haut de page