Le coin des curieux

Le litchi est cultivé en Chine depuis plus de quatre mille ans. Considéré comme le fruit le plus raffiné de l'Empire céleste, la « cerise de Chine » est traditionnellement offerte aux empereurs et vantée par de nombreux poètes. Les Chinois cultivent et développent de nombreuses variétés.

Le mot « litchi » ou « letchi » apparaît en France en 1721. Déformation du chinois « li-chi », via le portugais « letchia », son nom est le reflet des premiers grands échanges commerciaux maritimes avec l’Empire du Milieu.

Dès 1724, la France introduit ce fruit sur les îles de La Réunion et de Madagascar, où il fait l'objet d'une culture importante.

Un fruit festif

Dans son pays d'origine et dans tout l'hémisphère nord, la saison des litchis correspond aux mois de juin et juillet ; alors que dans les pays de l'hémisphère sud, les récoltes se tiennent en décembre et janvier. Le fruit se trouve ainsi fortement associé aux fêtes de Noël et du Nouvel An.




Bon à savoir

Le saviez-vous ?

  • Le litchi ne doit pas être confondu avec le litchi chevelu, un fruit nommé ainsi en raison des longs cils orangé aux reflets verts couvrant son écorce. Également appelé ramboutan, ce fruit tropical appartient à la même famille que le litchi. Le ramboutan se cultive surtout en Thaïlande et en Guyane française.
  • Les abeilles apprécient les fleurs du litchi. A partir de son nectar, elles élaborent un miel d’une qualité exceptionnelle.

Rechercher une recette

Retour en haut de page