Carte d'identité

Éloigné de nos assiettes pendant plusieurs décennies, le topinambour mérite mieux que son surnom de « légume oublié » ! Facile à cuisiner, ce tubercule de couleur brun-rosé à jaune pâle offre une subtile saveur sucrée et un arôme délicat proche de ceux de l’artichaut. S’il a pallié l’absence de pommes de terres durant la Seconde Guerre mondiale avant d’être « oublié », comme le rutabaga, le voici revenu sur nos étals pour notre plus grand plaisir.


En bref

  • Originaire d’Amérique du Nord, la plante fournissant ce tubercule de forme irrégulière doit son nom scientifique au grec helios (le soleil) et anthos (la fleur). Le topinambour est en effet, comme les plantes de variété helianthus, un cousin du tournesol. La partie que l’on consomme, le tubercule, pèse en moyenne de 50 à 100 g.
  • Sa chair de couleur crème se cuisine facilement, un peu comme la pomme de terre (mais elle ne contient pas d’amidon). Son goût est souvent comparée à celui de l’artichaut.
  • Le topinambour cumule les doux sobriquets : artichaut de Jérusalem, artichaut d’hiver, poire de terre, soleil vivace ou encore truffe du Canada !
  • Sur nos marchés, le topinambour est présent en hiver et au début du printemps, de novembre à avril.

déc.
janv.
févr.
mars
avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
  • Pleine saison Pleine saison
  • Disponible Disponible
  • Indisponible Indisponible

Rechercher une recette

Retour en haut de page