Noix de coco

Noix de coco

Le coin des curieux

Le cocotier s’épanouit du Pacifique à l’Océan Indien, jusque sur le continent africain. Il rythme depuis toujours la vie des peuples qui le cultivent pour ses fruits nourriciers


Un peu d'histoire

La noix de coco pousse depuis la nuit des temps sous le soleil généreux de l’Asie du Sud-Est et de la Polynésie.

À la fin du XIIIe siècle, Marco Polo, au cours de l’une de ses nombreuses expéditions, découvre le fruit qu’il surnomme la « noix du pharaon ». Le grand voyageur est séduit par la noix de coco, qu’il décrit douce comme le sucre et blanche comme le lait, et que l’on sert à la fois comme nourriture et comme boisson. Il décide alors de la ramener en Europe.

Il faudra attendre le XVIIe siècle pour que le premier spécimen soit présenté à l’Académie française par Charles Perrault, en 1674.



Bon à savoir

Le saviez-vous ?

La noix de coco est aussi une matière première cosmétique ! On tire le coprah de la pulpe séchée de la noix de coco. L'huile obtenue à partir du coprah est très riche en acides gras saturés, et sert en Polynésie française, à la fabrication du monoï.

Rechercher une recette

Retour en haut de page