Les varietes

Vous pouvez trouver deux types de myrtilles produites en France : la sauvage et la cultivée. Dans un souci de qualité, toutes deux sont récoltées uniquement à la main.


La myrtille sauvage (ou myrtille noire)

Robe : sa peau présente un bleu-noir chatoyant et sa chair est colorée (et très tachante, méfiez-vous !).

Production : elle est surtout récoltée dans les vieux massifs montagneux (Vosges, Auvergne…).

En bouche : sa chair juteuse est très parfumée.

Préparation préférée : à la croque ou en pâtisserie. Privilégiez une dégustation nature pour profiter de ses saveurs subtiles et raffinées !


La myrtille cultivée (ou myrtille arbustive)

Robe : sa peau est bleue, et sa chair blanche, elle, ne tache pas. Elle est plus robuste que la myrtille sauvage.

Production : cultivée en France depuis les années 1980, elle est originaire d’Amérique du Nord.

En bouche : sa chair est beaucoup moins parfumée que celle de sa cousine sauvage.

Préparation préférée : dans les préparations (tartes, gâteaux, confitures et accompagnements).

Rechercher une recette

Retour en haut de page