Carte d'identité

Baie rafraîchissante gorgée de jus, la groseille vous taquine les papilles. Prenez une grappe bien rouge, croquez-en les grains et laissez leur saveur acidulée exploser en bouche ! Idéal pour les apéritifs et les desserts estivaux, ce fruit ajoute aussi sa note vitaminée à vos petits plats. Alors prenez prétexte des excellents apports nutritionnels de la groseille pour vous faire plaisir !


En bref

  • La groseille est le plus souvent d'un beau rouge vif mais elle peut aussi être blanche. Sa chair est moelleuse, juteuse et légèrement acide.
  • La groseille est un partenaire original pour vos envies culinaires. Alors osez la créativité et passez le tablier !
  • Ne soyez pas effrayé par sa saveur acidulée et profitez de sa teneur en vitamines et en fibres, d’autant que la petite baie rouge est modérément sucrée.
  • La groseille est disponible de juin à septembre.
  • Il existe une cinquantaine de variétés de groseilliers. Du rouge carmin au blanc, en passant par le violet ou le jaune, la groseille offre une farandole de couleurs.

févr.
mars
avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.
janv.
  • Pleine saison Pleine saison
  • Disponible Disponible
  • Indisponible Indisponible

En quelques chiffres

Production (à destination du frais, hors transformation)

  • France : 400 tonnes [1]

Essentiellement :

- Rhône-Alpes: 19%

- Auvergne: 18%

- Ile-de-France: 12%

  • Europe : 53 113 tonnes [2]

La Pologne, le Danemark et la Hongrie sont les 3 principaux pays producteurs de groseille en Europe. La France est 7è.


[1] Agreste - Moyenne 2010-2014
[2] Eurostat - Moyenne 2009-2014

Les varietes

Plus de cinquante variétés de groseilles sont cultivées. Un conseil : aidez-vous de leur couleur pour vous y retrouver ! Petit voyage gustatif du côté des variétés les plus fréquentes sur les étals…


La groseille rouge

Elle représente la majeure partie de la production des groseilles à grappe. Parmi les variétés les plus présentes, vous trouverez :

  • la Jonkher Von Tets, rouge vif,
  • la Gloire des Sablons, rose pâle,
  • la Hollande rose, rose très clair, 
  • la Versaillaise blanche,  blanc cassé.

La Groseille-raisin est un peu à part : de couleur rose-framboise, ses grains très parfumés sont de la même taille que ceux du raisin.

 


La groseille à maquereau 

Fruit d'un groseillier très épineux, elle présente des baies blanches, vertes et parfois violettes de gros calibre. La groseille à maquereau est très développée au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Elle permet de réaliser une sauce d'accompagnement pour le maquereau, d'où son nom ! Sur les étals, vous en trouverez deux variétés :

  • une violette, ovale et duveteuse, qui provient du Val de Loire. On la trouve en juillet ;
  • une verte, jaune ou blanche, ronde et lisse. Elle est cultivée en Lorraine, également  au mois de juillet.

La casseille

  • La casseille n’est pas à proprement parler une groseille, mais un hybride du groseillier à maquereau et du cassis. Son gros fruit noir et lisse possède une saveur acidulée au léger parfum de cassis. Mais sa texture est celle d'une groseille à maquereau.
  • Elle est surtout utilisée pour les confitures ou les sorbets.

Le casseiller a une productivité importante et ne possède pas d'épines, autant d’éléments qui facilitent sa cueillette.

Choisir et conserver

La groseille est surtout vendue en barquette, mais que cela ne vous empêche pas d’observer attentivement les baies avant de les acheter. Une fois votre choix effectué, ne tardez pas à vous en régaler, la petite grappe rouge est fragile !


Trouver le bon produit

La groseille se choisit intacte et bien colorée. Si vous pouvez, vérifiez à travers le fond de la barquette que les fruits ne sont pas abîmés, ni écrasés.


au frais

… et bien le conserver

Vous pouvez les conserver dans le bas du réfrigérateur pendant 2 ou 3 jours. Plus vous les réfrigérerez rapidement après leur achat, plus les groseilles se conserveront longtemps. Mais pour profiter au mieux de leur concentration en vitamines, consommez-les bien fraîches !

Emballé, c’est pesé

C’est vendue en barquette, le plus souvent de 125 grammes, que vous trouverez la groseille. Cette baie délicate est ainsi mieux protégée pour arriver intacte jusque chez vous.

Bien cuisiner

C'est l'été, vous êtes chez vous ou en vacances. Et vous avez succombé à une généreuse barquette de groseilles. Fraîche et nature, le fruit est déjà un régal. Et avec quelques gestes très simples, vous avez de quoi agrémenter apéritifs, desserts et goûters. Faites de leur saveur acidulée un catalyseur de convivialité !


En un tour de main

Parer une barquette de groseilles prend moins de 5 minutes :

  • lavez les baies à l’eau courante au dernier moment, juste avant de les préparer ;
  • égrappez-les : tirez délicatement les fruits avec les doigts pour les détacher. Vous pouvez aussi vous servir d’une fourchette ou d’un peigne à larges dents.
  • ne vous fatiguez pas à épépiner les groseilles ;
  • essuyez-les très délicatement avec du papier absorbant.

Pour certaines préparations telles qu’un coulis, un sirop ou un sorbet,il suffit juste de passer les groseilles au tamis en appuyant sur les fruits avec le dos d’une cuillère pour récupérer un maximum de pulpe.

Les modes de cuisson

Casserole
  • Au confiturier
  • À la casserole, dans une sauce

Miam !

Jonglez avec les saveurs dans vos salades estivales ! Quelques groseilles apporteront une touche de couleur et une note acidulée...

Mariages et assortiments

Faites d’une généreuse grappe de groseilles l’accompagnement rêvé pour :

  • un bol de céréales ou un laitage, au petit déjeuner ;
  • un sorbet framboise ou citron, pour un dessert raffiné ;
  • une salade de fruits d’été (pêche, abricot, melon...)
  • une volaille rôtie ou un magret de canard ;
  • un poisson comme le maquereau, par exemple.

Les astuces anti gaspi

Pour concocter des confitures de groseilles, inutile d'ajouter du gélifiant : le fruit contient, à l’instar du coing, la pectine nécessaire pour prendre après cuisson.

Le coin des parents

24

Faites d’abord goûter la savoureuse baie à votre bambin sous forme de coulis ou de confiture ; il apprivoisera son parfum acidulé plus facilement. La groseille à maquereau est souvent plus douce, et la plupart des enfants la préfèrent.

Nutrition et bienfaits

Laissez la groseille prendre soin de vous : peu calorique, c'est l'un des fruits contenant le moins de glucides. En revanche, elle est très concentrée en vitamines !


À la loupe

Les données de base
Calories (kcal pour 100 g) 58
Protéines (g pour 100 g) 1,32
Glucides (g pour 100 g) 7,14
Lipides (g pour 100 g) 0,95
Vitamines
Vitamine C (mg pour 100 g) 45
Vitamine E (mg pour 100 g) 0,45
Vitamine B3 (mg pour 100 g) 0,2
Bêta-carotène (µg pour 100 g) 25
Minéraux
Potassium (mg pour 100 g) 269
Calcium (mg pour 100 g) 32,1
Phosphore (mg pour 100g) 47,5
Oligoéléments
Zinc (mg pour 100 g) 0,21
Fer (mg pour 100 g) 0,83

Riche en fibres et en vitamine C, la groseille apporte également :

  • des fibres (à peu près autant que le pain complet !) ;
  • des acides organiques naturels, qui lui donnent sa saveur acidulée si caractéristique.

Source : CIQUAL 2016

 

Pour plus d'information sur la composition nutritionnelle de ce produit, rendez-vous sur le site d'Aprifel (Agence pour la Recherche et l'Information en Fruits et Légumes)

 

Le coin des curieux


Un peu d'histoire

La groseille, fruit du groseillier, présente de nombreuses variétés, mais aussi origines : Scandinavie, Asie, Amérique du Nord...

Les ancêtres sauvages du groseillier poussent dans les pays du nord de l’Europe ou dans les régions montagneuses froides. Pour ces raisons, le groseillier reste longtemps inconnu des grecs et romains antiques.
Cultivée dans les jardins français depuis le Moyen-Âge, sa présence est attestée au XIIe siècle en Lorraine, et au XVIe siècle dans les jardins et à la table du roi de France. En Angleterre, on l'utilisait pour garnir et assaisonner le maquereau.

La capitale de la groseille

Depuis le Moyen-Âge, la ville lorraine de Bar-le-Duc est mondialement réputée pour sa confiture de groseilles sans pépins. Pour confectionner ce mets très recherché, les baies sont délicatement épépinées à l’aide d’une plume d’oie dont la pointe est finement taillée en biseau. Ce procédé permet au fruit de garder sa consistance avant cuisson.



Bon à savoir

Le saviez-vous ?

  • En Suisse romande, les groseilles rouges sont appelées raisinets, et les groseilles à maquereau, groseilles.
  • Dans les Pays de la Loire, on utilise le terme castille pour désigner les groseilles à grappes.
  • En Normandie, ces dernières sont également appelées castilles, mais aussi grades ou gradilles, le mot groseille désignant par défaut les groseilles à maquereau.
  • En Bretagne, les groseilles à grappes sont connues sous le nom de cassis rouges et cassis blancs ; les cassis sont appelés cassis noirs.

Comment ça pousse


Chez le producteur

  • Le groseillier est un arbuste buissonnant auto-fertile qui mesure entre 1,50 m et 1,80 m de hauteur.
  • Originaire du nord de l’Europe, le groseillier rouge résiste très bien au froid.
    Au prin
    temps, apparaissent des grappes de petites fleurs vertes ou un peu rosées. L'été venu, elles donnent naissance aux petites baies rouges et acidulées que l'on connait.
  • La groseille est cultivée en faible quantité dans l’Hexagone et est récoltée en juin et en juillet.
  • La majeure partie des exportations provient d'Europe centrale.

Un peu de botanique

  • Genre : Ribes
    • Division : Magnoliophyta
    • Classe : Magnoliopsida
    • Sous-classe : Rosidae
    • Ordre : Rosales

Famille : Grossulariaceae