Les varietes

Plus de cinquante variétés de groseilles sont cultivées. Un conseil : aidez-vous de leur couleur pour vous y retrouver ! Petit voyage gustatif du côté des variétés les plus fréquentes sur les étals…


La groseille rouge

Elle représente la majeure partie de la production des groseilles à grappe. Parmi les variétés les plus présentes, vous trouverez :

  • la Jonkher Von Tets, rouge vif,
  • la Gloire des Sablons, rose pâle,
  • la Hollande rose, rose très clair, 
  • la Versaillaise blanche,  blanc cassé.

La Groseille-raisin est un peu à part : de couleur rose-framboise, ses grains très parfumés sont de la même taille que ceux du raisin.

 


La groseille à maquereau 

Fruit d'un groseillier très épineux, elle présente des baies blanches, vertes et parfois violettes de gros calibre. La groseille à maquereau est très développée au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Elle permet de réaliser une sauce d'accompagnement pour le maquereau, d'où son nom ! Sur les étals, vous en trouverez deux variétés :

  • une violette, ovale et duveteuse, qui provient du Val de Loire. On la trouve en juillet ;
  • une verte, jaune ou blanche, ronde et lisse. Elle est cultivée en Lorraine, également  au mois de juillet.

La casseille

  • La casseille n’est pas à proprement parler une groseille, mais un hybride du groseillier à maquereau et du cassis. Son gros fruit noir et lisse possède une saveur acidulée au léger parfum de cassis. Mais sa texture est celle d'une groseille à maquereau.
  • Elle est surtout utilisée pour les confitures ou les sorbets.

Le casseiller a une productivité importante et ne possède pas d'épines, autant d’éléments qui facilitent sa cueillette.

Retour en haut de page