Carte d'identité

Sensuelle et charnue, la framboise possède une saveur parfumée et suave. Elle se déguste nature ou cuisinée, mais reste fragile. Ce petit fruit rouge présente un apport calorique modéré : avec elle, alliez plaisir en bouche et bien-être !


En bref

  • Sur les étals, vous rencontrerez plusieurs variétés de framboises. Habituellement rouges, certaines peuvent être jaunes, orange, ambrées, noires - à ne pas confondre avec la mûre - ou blanches. La chair du fruit est sucrée, suave et acidulée.

  • En France, la framboise pousse encore à l'état sauvage dans certaines régions. La culture de ce fruit s'est développée dans les années 1950 durant lesquelles de nouvelles variétés – remontantes (permettant plusieurs récoltes annuelles) et plus robustes - ont été sélectionnées.

  • Croquée nature au retour des courses ou utilisée dans une recette sophistiquée, la framboise a tous les atouts pour vous séduire !
    Son faible apport calorique en fait un fruit idéal pour les gourmands qui surveillent leur ligne. Elle contient par ailleurs des antioxydants, des fibres et des minéraux.

  • La framboise est disponible d'avril à novembre.

janv.
févr.
mars
avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.
  • Pleine saison Pleine saison
  • Disponible Disponible
  • Indisponible Indisponible

En quelques chiffres

Production (à destination du frais, hors transformation)

  • France : 2 913 tonnes [1]

Essentiellement en :

- Rhône-Alpes : 27 %

- Aquitaine : 12 %

- Auvergne : 9 %

  • Europe : 174 667 tonnes [2]

La Pologne et le Royaume-Uni devancent l’Espagne. La France est 6è producteur européen de framboises.

 

[1] Production française à destination du frais en tonnes : source Agreste – SAA, moyenne 2015-2017
[2] Production européenne en tonnes : source Eurostat, moyenne 2014-16
[3] Kantar Worldpanel - Moyenne 2012-2014
[4] Achats ménages (quantités achetées / ménage en moyenne (KILOS)) : source Kantar Worldpanel, moyenne 2015-17

 

Les varietes

Selon les variétés, les framboises peuvent être précoces ou tardives. Comme les fraises, certaines sont remontantes. Avec une première récolte en juin, elles continuent de fleurir et de fructifier jusqu'aux premières gelées, début octobre. Vous trouverez forcément une framboise à votre goût !


La Meeker

La Meeker est la variété la plus produite en France. Ses fruits sont assez gros (de 3,5 à 4 grammes), fermes et rouge brillant. La principale zone de culture de cette variété non remontante se trouve à Concèze, au cœur de la Corrèze.

L'Héritage

Les fruits de l’Héritage sont particulièrement parfumés. Variété remontante, elle permet d'abondantes récoltes du mois d'août jusqu'aux premières gelées.

Afin d'améliorer la qualité de la framboise, certaines variétés ont été croisées avec la mûre. Elles portent souvent le nom de leur créateur.


Choisir et conserver


Trouver le bon produit

  • Préférez des framboises bien charnues, pourvues de grains intacts et veloutés. La framboise est fragile et délicate. Aussi, réservez-lui le dessus du panier ; elle le mérite ! Lors de l'achat, observez, si vous le pouvez, le fond de la barquette pour vérifier l'absence de fruits écrasés.
  • Pour concocter confitures et gelées, choisissez de préférence des fruits tout juste cueillis. Leur teneur en pouvoir gélifiant décline très rapidement une fois récoltés.

au frais

… et bien le conserver

La fraîcheur de ce délicieux petit fruit rouge est éphémère. Alors conservez-les au réfrigérateur, mais pas plus d'un jour ou deux maximum, et dans une boîte hermétique, sans les tasser. La framboise est la baie la plus fragile.

Emballé, c’est pesé

Après récolte, la framboise est conditionnée dans des barquettes en carton ou en plastique. La plupart du temps, vous trouverez des barquettes de 125 grammes. Selon les variétés, elles contiennent environ une trentaine de fruits.

Bien cuisiner

A l’instar des autres baies, la framboise ne requiert pas de découpe particulière et se consomme aussi bien seule qu'accompagnée. En deux temps trois mouvements, vitaminez vos préparations pour le plus grand bonheur de vos convives.


En un tour de main

Il est préférable de ne pas laver les framboises à grande eau : elles se gorgeraient d’eau et perdraient en saveur. On peut cependant les passer rapidement sous un filet d’eau (directement dans la passoire, idéalement avec une douchette) juste avant de les manger ou les frotter délicatement dans un linge humide.

Les modes de cuisson

Casserole Poêle / wok

La framboise se prête aux principaux modes de cuisson :

  • entre 8 et 12 minutes à la casserole ;
  • environ 3 minutes à la poêle ;
  • entre 10 et 15 minutes au confiturier.

Miam !

Le biscuit-maison à la framboise. Creusez trois trous dans un biscuit à la cuillère. Arrosez légèrement d'amaretto (liqueur d'amande amère). Déposez trois framboises et nappez le tout avec un petit peu de crème fraîche.

 

Mariages et assortiments

Le goût parfumé et subtil de la framboise incite à la consommer seule et nature. Mais selon votre inspiration, vous pourrez la déguster crue en salade, en brochette, ou cuite en tarte, en compote, et en gelée. Sans oublier les confitures.

Faites voyager vos papilles gustatives et mariez la framboise au gré de vos inspirations avec :

  • du chocolat fondu ;
  • de la chantilly ;
  • du fromage de chèvre frais ;
  • du fromage blanc ;
  • des biscuits sablés ;
  • une salade de fruits de saison.

Le conseil du chef

« Pour obtenir un coulis ou une confiture de framboises sans petites graines, filtrez au travers d'une passoire fine (en foulant à l'aide d'une cuillère) les framboises une fois mixées ou confites. »

Sur la balance

framboise poids

Le coin des parents

6

Au marché ou sur les étals des commerçants, une appétissante barquette de framboises rouge vif aura tôt fait de susciter l’intérêt de votre enfant.

  • Sous forme crue : jouez sur la variété des baies et explorez ensemble les différences entre la framboise et la mûre, la groseille ou la myrtille. Laquelle est la plus acide ? La plus sucrée ? Celle qui tache le plus ?
  • Cuite, plus digeste pour les jeunes enfants, la framboise peut s'associer à des gâteaux et biscuits dont votre enfant est friand.
  • En compote, mêlée avec des pommes, vous pouvez la faire goûter à votre bout de choux à partir de 6 mois.

Nutrition et bienfaits

La framboise vous apporte beaucoup de saveurs et peu de calories ! Elle présente une haute densité minérale (potassium, phosphore, magnésium, etc.), et sa densité en fibres, ainsi que sa bonne teneur en vitamine C, participent à votre équilibre quotidien.


À la loupe

Les données de base
Calories (kcal pour 100 g) 46,3
Protéines (g pour 100 g) 1,28
Glucides (g pour 100 g) 4,91
Lipides (g pour 100 g) 0,36
Vitamines
Vitamine C (mg pour 100 g) 26,2
Vitamine E (mg pour 100 g) 0,53
Vitamine B5 (mg pour 100 g) 0,33
Minéraux
Potassium (mg pour 100 g) 151
Phosphore (mg pour 100 g) 29
Magnésium (mg pour 100g) 22
Calcium (mg pour 100 g) 25
Oligoéléments
Zinc (mg pour 100 g) 0,42
Fer (mg pour 100 g) 0,69
Cuivre (mg pour 100 g) 0,09

 

Riche en fibres et en vitamine C, la framboise est également source de manganèse et de vitamine B9.

Source : CIQUAL 2016

 

Pour plus d'information sur la composition nutritionnelle de ce produit, rendez-vous sur le site d'Aprifel (Agence pour la Recherche et l'Information en Fruits et Légumes)

Le coin des curieux


Un peu d'histoire

Une légende grecque raconte que la framboise, très prisée des dieux de l'Olympe, est née sur les pentes du Mont Ida, en Crète, d'où son nom : Rubus idaes, littéralement : « la ronce de l'Ida ».

Entre histoire et légende

En réalité, le framboisier est originaire des zones montagneuses d’Europe occidentale, où il existe toujours à l'état sauvage. Lors de vos prochaines vacances à la montagne, vous aurez peut-être la chance de trouver des framboises dans les sous-bois. Le framboisier sauvage est en effet toujours présent dans les Alpes, les monts d'Auvergne et les Vosges.

XIXe siècle : la framboise devient un fruit de bouche 

A la Renaissance, la framboise fait peu à peu son entrée dans les jardins. Sélectionnée depuis plusieurs siècles afin de la rendre plus robuste et plus prolifique, elle se bonifie au fil du temps.
En France, on ne croque cependant cette savoureuse baie qu'au XIXe siècle. Elle était jusque-là surtout cultivée pour son parfum et ses vertus médicinales, ainsi que pour la fabrication de boissons.

La culture commerciale de la framboise se développe à partir des années 1950.



Bon à savoir

Le saviez-vous ?

La Corrèze est l'une des principales zones de production de framboises. A la fin des années 1950, elle y est introduite afin de se substituer à l'élevage bovin, alors en difficulté. Depuis, les retombées commerciales sont au rendez-vous et le nombre de producteurs progresse.

Comment ça pousse


Chez le producteur

  • Le framboisier est un arbrisseau vivace sur lequel apparaissent tous les ans de nouvelles tiges garnies d'épines.
  • La culture commerciale du framboisier demande de nombreuses interventions. La plante doit être taillée et éclaircie très régulièrement. La récolte de ce fruit fragile et délicat exige beaucoup de main d’œuvre.
  • La framboise se récolte en été mais, grâce aux variétés remontantes, vous la trouverez sur les étals jusqu'aux premières gelées de l’automne.

Un peu de botanique

Nom scientifique : Rubus idaeus

  • Division : Magnoliophyta
  • Classe : Magnoliopsida
  • Sous-classe : Rosidae
  • Ordre : Rosales
  • Famille : Rosaceae