Le coin des curieux

L’oignon accompagne et régale l’homme depuis la plus lointaine antiquité. Intensément consommé par quasiment toutes les civilisations, le bulbe est même parfois un objet sacré. Pas étonnant que ce légume symbolique soit présent dans d’innombrables adages et expressions !


Un peu d'histoire

Si on ne connaît pas l’ancêtre sauvage de l’oignon, on sait en revanche qu’il est cultivé depuis plus de 5000 ans. Les premières traces de production viennent de Mésopotamie, sa culture gagnant ensuite l’Egypte antique (des textes datant de plus de 4 000 ans le mentionnent), la Grèce, l’Empire romain puis le reste de l’Europe et du Monde. Il est même symbole de l’intelligence dans la Chine ancienne.      

Incontournable au Moyen-âge

Si le terme « ognon » n’apparait dans la langue française qu’en 1273, il est consommé abondamment au Moyen-âge, dont les croyances et superstitions lui prêtent certains pouvoirs (comme calmer la douleur en cataplasme par exemple). Il constitue surtout l’un des piliers de la cuisine et de l’alimentation et rares sont les potagers où ne poussent pas quelques oignons !         

Découverte de l’Amérique et conquête du monde

L’oignon est une des premières plantes européennes à être cultivées en Amérique, où il est introduit par Christophe Colomb. On le rencontre aujourd’hui sur toute la surface du globe.



Bon à savoir

Le saviez-vous ?

  • Lorsque le service militaire était encore obligatoire, les troufions ne partaient jamais en manœuvre sans se munir de quelques bulbes afin de donner du goût au « rata » du régiment.
  •  « Ce ne sont pas ses oignons », « aux petits oignons » etc. On ne compte plus les dictons et aphorismes qui s’appuient sur le savoureux bulbe. Mais méfiez-vous, ils ne lui font pas tous référence ! L’expression « En rang d’oignon » (bien alignés), ainsi que le souligne Charles Rozan dans ses ” Petites ignorances de la langue française”, provient du baron d’Oignon, grand maître de cérémonie à la cour des rois de France, à la fin du 16ème siècle.  Sa fonction était d’assigner les places aux seigneurs présents selon leur rang et pour ce faire, avait coutume de crier: « Serrez vos rangs, Messieurs, serrez vos rangs ». Les seigneurs se moquaient alors “des rangs d’Oignon”.

Rechercher une recette

À consommer sans modération

Ravioles d’oignon et son bouillon

Ravioles d’oignon et son bouillon
DifficultéFacile
Temps de préparation20-40 min
Quantité4 pers
Temps de cuisson> 40 min

Verrine de radis

Verrine de radis
DifficultéFacile
Temps de préparation10-20 min
Quantité4 pers
Sans cuisson
Retour en haut de page