Comment ça pousse

Fragile, le fenouil craint le froid. Il est donc essentiellement cultivé dans les régions méditerranéennes. On le trouve également à l’état sauvage ou bien cultivé sur le littoral atlantique. Des gestes précis s’appuyant sur un savoir-faire éprouvé sont nécessaires à sa croissance.


Chez le producteur

  • Le fenouil consommé en France est essentiellement cultivé en Provence, dans les départements du Var et du Vaucluse. On le trouve également dans la Drôme, en Ardèche ainsi qu’en Bretagne.
  • Généralement, les semis sont réalisés en janvier, à l’abri. Les jeunes plants sont repiqués dès que la terre s’est réchauffée.
  • Le buttage du fenouil de Florence permet de le protéger encore du froid, tout en préservant son joli teint blanc.
  • Ce légume est gourmand en eau : un bon système d’irrigation est nécessaire pour étancher sa soif.
  • La récolte débute en mai. On coupe ensuite les longues racines et on décoiffe les pommes en supprimant leur plumet. Elles sont lavées et mises en cagettes.
  • Récoltées plus tôt, les jeunes pousses sont vendues en barquettes : ce sont les fameux mini fenouils.

Un peu de botanique

  • Nom scientifique : Foeniculum vulgare
    • Division : Magnoliophyta
    • Classe : Magnoliopsida
    • Sous-classe : Rosidae
    • Ordre : Apiales
    • Famille : Apiaceae

Rechercher une recette

Retour en haut de page