Carte d'identité

La goyave est un fruit tropical au parfum musqué. Sa peau varie du vert au rouge, en passant par le jaune et le rose. La forme de la goyave évoque tantôt la poire, tantôt la pomme. Fruit fraîcheur et aliment tonique, la goyave présente une teneur exceptionnelle en vitamine C. Autre atout majeur : son apport énergétique particulièrement bas en fait un fruit facile à consommer par tous.


En bref

  • Lorsqu'elle mûrit, sa peau fine passe du vert pâle au jaune, et peut être piquetée de noir. Chez certaines variétés, la peau passe du rose au rouge. Sa chair juteuse et acidulée est de couleur crème à orange saumon, et elle est parsemée de petits grains durs.
  • Sur les étals de France, vous pourrez surtout trouver deux variétés distinctes : les goyaves en forme de poire et celles en forme de pomme. Leur poids unitaire varie de 60 à 165 grammes.
  • Crue et bien mûre, la goyave reste un fruit très facile à consommer : telle quelle, en jus, en sorbet, ou en sirop.
  • D'un point de vue nutritif, ce fruit tropical présente un apport calorique très faible. Il est extrêmement riche en vitamine C et en fibres.
  • La goyave est disponible tout au long de l'année.

avr.
mai
juin
juil.
août
sept.
oct.
nov.
déc.
janv.
févr.
mars
  • Pleine saison Pleine saison
  • Disponible Disponible
  • Indisponible Indisponible

En quelques chiffres

Production (à destination du frais, hors transformation)

  • France: 1 484 tonnes [1]

dont :

- 01 -Guadeloupe 125 tonnes

- 02 -Martinique 364 tonnes

- 03 - Guyane 211 tonnes

- 04 - La Réunion 557 tonnes

- 06 -Mayotte 227 tonnes

La Goyave est un fruit tropical. Le premier producteur mondial est l'Inde, suivi par la Chine et la Thaïlande. [2]

La France en importe notamment du Brésil et du Vietnam et en produit 2300 tonnes, notamment en Martinique.

 

[1] Production française à destination du frais en tonnes : source Agreste – SAA, moyenne 2015-2017
[2] Production européenne en tonnes : source Eurostat, moyenne 2014-16
[3] Kantar Worldpanel - Moyenne 2012-2014
[4] Achats ménages (quantités achetées / ménage en moyenne (KILOS)) : source Kantar Worldpanel, moyenne 2015-17

 

Les varietes


De par le monde, on compte une centaine de variétés de goyaves, qui diffèrent beaucoup entre elles par leur goût et leur aspect. Toutes sont comestibles. Sur les étals français, on en trouve surtout deux : la goyave en forme de poire et celle en forme de pomme.

La goyave en forme de poire

Elle est très appréciée pour sa chair rose carnée et son goût sucré. Son parfum évoque la fraise. On la déguste sous forme de confiture épaisse, de gelée et de pâte de fruit. Et comme la poire, sa pulpe est granuleuse.

La goyave en forme de pomme

La goyave en forme de pomme possède une chair ferme couleur rose saumon, dégageant un parfum musqué, mais à la saveur toujours douce. Elle est surtout dégustée en compote.


Choisir et conserver

Observez bien la goyave avant de la choisir ! Sa couleur vous en dit déjà beaucoup sur la maturité du fruit.


Trouver le bon produit

Voici quelques conseils pour bien choisir :

  • la goyave en forme de poire à chair blanche est à maturité lorsque sa peau, de couleur verte, vire légèrement au jaune ;
  • la goyave doit être bien lisse, tendre au toucher, mais pas molle. Elle présente une peau exempte de taches et de meurtrissures.

air libre au frais

… et bien le conserver

La goyave se déguste jeune et fraîche. Au réfrigérateur, vous pouvez la garder deux jours sans difficulté. Mais au-delà, sa chair se durcit et devient coriace. Mieux vaut cependant l’isoler dans un contenant afin que son parfum ne se mélange pas à ceux des autres aliments.

En revanche, si votre goyave n'est pas mûre, vous pouvez la laisser mûrir 4 à 5 jours à l’air ambiant.

Emballé, c’est pesé

La goyave se vend aussi bien en vrac qu'emballée individuellement. Ce second conditionnement vous garantit un fruit en bon état.

Bien cuisiner

La goyave se cuisine selon vos goûts et vos envies du moment, cuite ou crue, en jus, en sorbet, ou en sirop. La gelée de goyave est très prisée des pâtissiers.  


En un tour de main

Cuisiner la goyave n'est pas compliqué :

  • un couteau d'office vous permet de la peler, de l’évider et de la tailler en fines lamelles. Vous pouvez maintenant la partager dans la convivialité ;
  • avec un mixeur, réalisez des sorbets et des purées

Les modes de cuisson

La goyave se prête aux différents types de cuissons : à la casserole, mise au four, frémissant dans une poêle ou rôtie au gril. Pour la pocher, comptez entre 10 et 15 min à la casserole, dans un sirop de sucre parfumé aux épices, à la manière d’une poire.

Miam !

Un jus de goyave, quoi de mieux pour parfumer vos ti-punchs ? Délicieux aussi à boire nature, un rafraîchissement fruité et original à proposer à vos invités.

Mariages et assortiments

Le parfum doux et musqué de la goyave en fait un accompagnement adapté pour tout un panel de saveurs salées comme sucrées. La goyave se savoure :

  • en salades de fruits exotiques ;
  • avec des épices : cannelle, vanille, badiane, etc. ;
  • avec de la salade frisée et du fromage de chèvre ;
  • en jus : il peut être blanc ou rose ;
  • en compote, pâte de fruits, ainsi qu’en confiture.

Sur la balance

goyave poids

Le coin des parents

24

Crue, la goyave peut irriter les estomacs fragiles. Si c'est le cas de votre enfant, dégustez la goyave cuite !

La purée de goyave possède une agréable texture grumeleuse qui a toutes les chances de surprendre vos petits, et comme les enfants aiment les surprises…

Nutrition et bienfaits

La goyave est un fruit peu chargé en sucre et très peu calorique. Ses acides organiques relativement abondants lui procurent une saveur un peu acidulée et très rafraîchissante.

La goyave est un des fruits à la teneur en vitamine C la plus élevée. Le citron, par exemple, en contient près de 4 fois moins !


À la loupe

 

 

Le coin des curieux

La goyave est cultivée depuis plus de 2 000 ans en Amérique du Sud. Les Aztèques l’appelaient « prune de sable ». Le goyavier aurait été introduit aux Antilles par les Amérindiens, bien avant la découverte du Nouveau Monde par les Européens. Il pousse si facilement, sur toutes sortes de sols et quelles que soient les conditions climatiques, qu’il peut très vite devenir envahissant. Il est même parfois considéré comme une mauvaise herbe. Au XIXe siècle, la goyave est également introduite à Tahiti.


Un peu d'histoire

Les grains du goyavier restent intactes dans les intestins et donnent une particularité au goyavier : sa propagation est ainsi assurée par les oiseaux.

L'arbre possède des feuilles aromatiques, souvent utilisées comme infusions digestives.

Dans les îles du Pacifique, la pulpe de goyave est très utilisée par les femmes qui la transforment en un soin hydratant et régénérant pour la peau du visage et du corps.


Comment ça pousse


Chez le producteur

Mesurant entre 3 et 6 mètres de hauteur, le goyavier pousse très facilement sous les climats tropicaux. Mais sa culture nécessite tout un savoir-faire. Le moment de la récolte a lieu du mois de mai au mois d'août.

La fragilité du fruit frais rend sa commercialisation délicate. Aussi, les professionnels de la filière font tous les efforts possibles pour améliorer encore le conditionnement des fruits.

Les principaux producteurs sont l’Inde, la Chine, la Thaïlande, le Brésil, l'Argentine et d'autres pays d’Amérique latine et des Antilles. Le Vietnam, Madagascar, le Mexique ou l’Afrique du Sud sont également producteurs.

En France, la Martinique produit elle aussi d'excellentes goyaves de bouche.

Un peu de botanique

Nom scientifique : Psidium guajava

  • Division : Magnoliophyta
  • Classe : Magnoliopsida
  • Sous-classe : Rosidae
  • Ordre : Myrtales
  • Famille : Myrtaceae