Le coin des curieux

L’avocat trouve ses origines en Amérique Latine. Dès que les Européens le goûtèrent, sa culture fut rapidement introduite dans d’autres pays du monde


Un peu d'histoire

Les premières pousses d’avocatier ont été retrouvées au cours de fouilles dans les forêts tropicales du Mexique : elles datent de 8 000 ans avant notre ère. À cette époque déjà, les Mayas et les Aztèques l’avaient intégré à leur régime alimentaire.

De l’empire aztèque à la cour d’Espagne

À son arrivée en Amérique Latine au XVIe siècle, l’explorateur Cortès se vit offrir des avocats. Le chroniqueur qui l’accompagne décrit le fruit bien mûr « comme du beurre », qui possède « un goût délicat et crémeux ». Les populations indigènes l’appellent ahua qualt qui devient rapidement, par déformation aguagate puis avocat.

L’avocat est ramené en Espagne au XVIIe siècle et sa culture s’étend rapidement aux Antilles, à la Californie, l’Afrique, l’Australie, Israël, et bien évidemment à l’Espagne.



Bon à savoir

Le saviez-vous ?

  • En langue aztèque, ahua qualt (qui a donné le mot avocat) signifie testicule. Une dénomination qui rappelle la forme du fruit…
  • Considéré longtemps comme un produit de luxe en Europe, l’avocat avait une toute autre réputation en Amérique, où on le surnomma longtemps « le beurre du pauvre ».
  • En France, l’avocat est plus souvent consommé nature ou salé. Mais à Madagascar et au Brésil, le fruit entre dans la composition de desserts ou se déguste avec un peu de sucre. 

Rechercher une recette

À consommer sans modération

Délice d'avocat à la mangue

Délice d'avocat à la mangue
DifficultéFacile
Temps de préparation10-20 min
Quantité4 pers
Sans cuisson

Wrap végétarien

Wrap végétarien
DifficultéFacile
Temps de préparation10-20 min
Quantité4 pers
Sans cuisson
Retour en haut de page