Bien cuisiner

Beau et bon, le potiron ne passe pas inaperçu. Ses saveurs se fondent à merveille dans toutes les préparations culinaires. Doux et onctueux, il affirme son caractère. Représentant d’une cuisine rustique, il gagne ses lettres de noblesse au côté des aliments les plus fins.


En un tour de main

Astuce pour retirer l’écorce épaisse des potirons :

  • lavez et essuyez le fruit ;
  • coupez le fruit en petits cubes, profitez-en pour retirer les graines ;
  • à l’économe, finissez le travail, c’est plus facile sur des petites surfaces !

En images

Les modes de cuisson

Casserole Four Poêle / wok

Le potiron se mange essentiellement cuit :

  • en soupe : laisser cuire dans le bouillon, aromatiser avec des herbes et passer au mixeur ;
  • 10 à 15 minutes à l’autocuiseur, en gros dés ;
  • 40 minutes au four ;
  • 20 minutes à l’eau dans une casserole ;
  • en gratin : faire d’abord une purée, la sécher rapidement à la poêle pour évacuer le surplus d’eau et napper un plat à gratin de chair orange, assaisonner et recouvrir d’une couche de fromage râpé. Association réussie du fondant et du croustillant ;
  • sauté au beurre : dans une poêle pour accompagner des viandes hautes en saveur ; gibier et volailles à chair brune par exemple.

Miam !

Il n’y a pas qu’une seule soupe de potiron : on peut y glisser des coques, du fromage ou des herbes. Chaque rencontre avec votre palais sera différente.

Mariages et assortiments

  • Dans la soupe, il devient particulièrement onctueux en velouté avec du lait de coco ou de la crème fraîche.
  • Légume rustique, il surprend agréablement dans les plats traditionnels, depuis le pot-au-feu jusqu’au couscous, en passant par la poule au pot. Contraste subtil et renversant, sa saveur légèrement sucrée va être une révélation !
  • Pour une entrée festive : une mousse ou un soufflé avec des œufs.
  • En dessert, il encourage la convivialité dans une tarte parfumée aux zestes d’orange et aux épices, avec de la cannelle, du gingembre et des clous de girofle. Essayez-le aussi dans un flan, parfumé au rhum et à la vanille.

Le conseil du chef

« Essayez le potiron en sorbet : mélangez-le avec un yaourt après l’avoir fait cuire dans du sirop de sucre. Mettez le tout au congélateur. »

Les astuces anti gaspi

  • Ne jetez pas les graines du potiron ! Rincez-les, faites-les blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante et séchez-les dans un torchon.
  • Faites-les ensuite griller à la poêle ou au four avec du sel ou des épices. Particulièrement croustillantes, elles font fureur à l’apéritif ou dans une salade composée.

Le coin des parents

12
  • Le potiron est suffisamment amusant pour intéresser les plus jeunes : son nom, sa forme et sa couleur ne les laisseront pas indifférents.
  • Pour les plus récalcitrants, tentez les desserts au potiron : tartes, flans et autres cakes les régaleront.
  • En soupe, votre enfant appréciera le potiron avant même sa première année.

Toutes les recettes

Tartine de potiron panée et mimolette fondante

Tartine de potiron panée et mimolette fondante

Difficulté Facile
Temps de cuisson 10-20 min
Quantité 4 pers
Temps de préparation 10-20 min
Gnocchis de potimarron et sauce vierge

Gnocchis de potimarron et sauce vierge

Difficulté Moyen
Temps de cuisson 20-30 min
Quantité 4 pers
Temps de préparation 20-40 min
Tarte au potiron à la cannelle

Tarte au potiron à la cannelle

Difficulté Facile
Temps de cuisson > 40 min
Quantité 4 pers
Temps de préparation 10-20 min
Découvrez toutes les recettes à base de Potiron

Rechercher une recette

À consommer sans modération

Parmentier de potimarron au haddock

Parmentier de potimarron au haddock
DifficultéMoyen
Temps de préparation20-40 min
Quantité4 pers
Temps de cuisson20-30 min

Tarte au potiron à la cannelle

Tarte au potiron à la cannelle
DifficultéFacile
Temps de préparation10-20 min
Quantité4 pers
Temps de cuisson> 40 min
Retour en haut de page