Les varietes

On distingue deux types de choux pommés, d’apparences très différentes : le chou cabus et le chou de Milan.


Choux cabus

Le chou cabus blanc

  • Robe : sa robe vert pâle est composée de feuilles lisses et denses.
  • Préparations préférées : consommé cuit ou cru, râpé et assaisonné.

Variétés dérivées : Farao, Castello, Minicole, Eton, Caïd, Kingston, Marathon, Attraction, etc.

Le chou pointu de Chateaurenard

  • Robe : ses feuilles bien lisses s’enroulent, formant une sorte de cornet.
  • Production : cultivé principalement en Île-de-France.
  • Préparations préférées : Consommé cuit, en accompagnement.

Variétés voisines : Scout, Duncan, etc.

Le chou cabus rouge

  • Robe : ce chou en forme de pomme présente une teinte rouge tirant sur le violet, et des feuilles lisses et denses.
  • Production : présent sur les étals de l’été jusqu’à l’hiver, il est souvent commercialisé émincé.
  • Préparations préférées : cru et râpé, assaisonné de vinaigrette.

Variétés dérivées : Primero, Rodeo, Lectro, Integro, Autoro, Roxy, Huzaro, Rodima, etc.


Choux de Milan

  • Robe : du vert franc au vert bleuté, le chou de Milan est reconnaissable par ses feuilles larges, frisées et nervurées.
  • Préparations préférées : cuit à la vapeur ou en cocotte, en accompagnement ou en plat, farci, mais aussi en soupe.

Variétés dérivées : Atlanta, Capriccio, Clarissa, Othello, Primavoy, Siberia, Tasmania, etc.

Hormis le chou pointu, la grande majorité de ces choux est cultivée un peu partout sur le territoire français.

Rechercher une recette

Retour en haut de page