Comment ça pousse

Avant d’arriver sur nos étals, le chou-fleur est entièrement cultivé à la main en Bretagne et dans le Nord.


Chez le producteur

Comme son nom l’indique, le chou-fleur est cultivé pour ses fleurs (ses inflorescences). Sa culture est entièrement manuelle.

  • Une fois la graine semée et levée, le producteur coupe quelques feuilles du chou-fleur et les rabat sur sa « pomme », afin que celle-ci reste bien blanche. Exposé à la lumière directe, le chou-fleur a, en effet, tendance à jaunir… ou à verdir (pour les variétés de choux-fleurs verts).
  • Lorsque les choux-fleurs ont atteint le calibre voulu (gros, moyen, petit), ils sont coupés au couteau le matin à la fraîche, puis conditionnés en plateau dans les champs et réfrigérés.

Le chou-fleur est, avec les salades, l’un des premiers légumes français exportés.
La Bretagne en est la première région productrice. Grâce à son climat doux en hiver, elle est spécialisée dans la production de variétés d’automne, d’hiver et de printemps.
Le Nord prend ensuite le relais au mois de juin et propose ses variétés d’été jusqu’en octobre.
On trouve également du chou-fleur dans la Manche, en Provence et en Aquitaine.

Un peu de botanique

  • Nom scientifique : Brassica oleracea
    • Division : Magnoliophyta
    • Classe : Magnoliopsida
    • Sous-classe : Dilleniidae
    • Ordre : Brassicales
    • Famille : Brassicaceae

Rechercher une recette

Retour en haut de page