Une salade pour chaque occasion

 

En famille ou entre amis, la salade se déguste de mille et une façons, de la plus simple à la plus originale. Pour préparer des salades gourmandes et créatives, il suffit de bien la choisir et de soigner ses assaisonnements ! 

 

Quelle salade pour quelle occasion ?

En famille ou entre amis

Avec des amis, amusez-vous avec des recettes faciles, rapides et conviviales, à tremper dans des sauces maison ou à grignoter au gré de vos envies : une salade de lentilles, des wraps végétaux… L’objectif : varier les combinaisons, les saveurs mais aussi les couleurs.

Pour un dîner adapté aux préférences de chacun, laissez-vous tenter par des makis de laitue aux légumes de printemps, à moins que vous ne préfériez un carpaccio végétarien aux légumes d’été et parmesan… Et pour créer la surprise, essayez les rillettes de thon maison présentées dans des feuilles d’endives. En petit comité, vous pouvez même oser la salade chaude avec cette recette d’encornets grillés accompagnés d’une salade de cresson. Chic et originalité garantis !

 

 

Pour un dîner en famille, certaines salades froides ont fait leurs preuves, comme la salade grecque, à base de tomate et de concombre. Facile à préparer pour des repas de groupe, elle apporte fraîcheur et légèreté, et est souvent très appréciée des plus petits. Pour les enfants de manière générale, optez pour les textures croquantes et les saveurs douces : sucrines, salade iceberg... Et pour les bébés, la salade se décline même en purées et veloutés.

 

À l’extérieur

Pour déjeuner sur son lieu de travail, la salade est une solution pratique et économique, qui se prête facilement au transport. L’idéal est de prévoir un contenant séparé, pour la vinaigrette.

Pour un pique-nique, on privilégiera des recettes fraîches et faciles comme cette salade de mâche aux zestes d’orange ou encore des wraps végétariens à l’avocat. Miam !

Bien choisir sa salade

À chaque saison, sa salade. En hiver, la salade se cuisine en soupes et gratins : veloutés, endives au jambon… Des plats chauds, simples et très peu chers. L’été, sa fraîcheur se décline en version salée mais aussi sucrée, comme dans cette recette de tartelettes aux cerises, chantilly au chèvre et roquette.

Tour d’horizon des variétés

  • D’octobre à février : les chicorées

Saviez-vous que la scarole, la frisée et même l’endive sont des variétés de chicorée ? De l’entrée au fromage, leur fine amertume s’apprécie particulièrement dans les recettes sucrées salées.

  • De septembre à mai : le cresson

Généralement présenté en bottes, le cresson se cuisine tantôt en salade (jeunes pousses), en velouté, ou encore en tarte salée, histoire de varier les plaisirs...

  • De septembre à février : la scarole

Avec ses feuilles croquantes et frisées, elle fait une base goûteuse dans une salade composée, comme cette salade d’automne à l’oeuf poché et au magret fumé.

  • De mai à septembre : la laitue

Comme les chicorées, la laitue est en fait une famille de salades, comprenant entre autres la romaine et les sucrines. Sa saveur douce permet de nombreuses combinaisons gourmandes.

  • D’octobre à avril : la mâche

Troisième grande famille de salades, la mâche se prête à des préparations variées. Ses feuilles charnues et croquantes se dégustent aussi bien crues (en salade) que cuites (soupes et sauces).

  • De novembre à avril : l’endive

Aussi appelée chicon, l’endive se déguste aussi bien en salade (avec du chorizo par exemple) que cuite, associée avec des agrumes ou du fromage.

Outre la traditionnelle salade verte, on trouve bien d’autres variétés de salades sous forme de jeunes pousses, parfois vendues sous forme de mélanges : mesclun, roquette, pourpier, pousses d’épinard…

Comment préparer la salade ?

  • Le nettoyage

Pour consommer la salade dans les meilleures conditions, il est nécessaire de bien laver les feuilles à l’eau fraîche, avant de les égoutter à l’aide d’une essoreuse. Si vous n’avez pas d’essoreuse sous la main, vous pouvez utiliser simplement un torchon propre pour enlever l’eau excédentaire.

  • La conservation

Une fois lavée et correctement essorée, elle se conserve quelques jours au frais dans une boîte hermétique.

  • La cuisson

Elle peut se réaliser de différentes manières : eau bouillante, vapeur, friture, ou même micro-ondes, pour les endives. Certaines variétés, plus rudes et au goût plus amer (chicorées notamment) nécessitent d’être blanchies, c’est à-dire précuites 2 minutes à l’eau bouillante salée ou à la vapeur avant d’être intégrées aux préparations.

  • La présentation

Pour la présentation des salades, laissez libre cours à votre imagination : pour un apéritif, pensez aux bouchées, makis et autres roulés pour régaler les yeux et les papilles de vos invités.

L’assaisonnement : le secret de la réussite

Pour la sauce salade, faites vous plaisir avec différentes sortes d’huiles et vinaigres. Un mélange d’huile de noix, vinaigre balsamique et jus d’orange donnera du peps à vos préparations. Et pour des versions légères, pensez au jus de citron, ou au fromage blanc.

Les herbes fraîches (basilic, menthe, coriandre…) font la différence ! Utilisez-les sans modération, tout comme les graines et fruits secs, qui rajouteront de la saveur et du croquant à vos salades.

Rechercher une recette

Retour en haut de page