Le goûter, un repas à tomber !

A court d’idées et de temps pour combler le « petit creux » de vos enfants ? Du mal à renouveler la routine du goûter ? Partagé entre gourmandise et équilibre ? Pour leur quatre heures, remettons les pendules à l’heure ! Avec le soutien d’Armelle Antoniazzi, diététicienne pour Interfel en région PACA et Corse.

Le goûter, ça leur fait de l’effet !

Le goûter, ça leur fait de l'effet« Que ce soit entre copains ou en famille, le goûter est un moment de convivialité, de partage et de détente, aimé et attendu des plus jeunes », explique Armelle Antoniazzi, diététicienne pour Interfel en région PACA et Corse.

« C’est aussi un repas nécessaire à leur équilibre alimentaire puisqu’il couvre 10 à 15 % de leurs besoins énergétiques. Le goûter est le relai indispensable entre déjeuner et dîner pour des enfants et ados en pleine croissance. Ils ont besoin d’une vraie pause gourmande avant d’attaquer la suite de leurs activités scolaires ou sportives ». 

 

4 astuces d’enfer pour des goûters à tomber

  • La règle de trois anti-grignotage

« Une collation équilibrée repose sur trois familles d’aliments indispensables », détaille Armelle. « Des fruits et légumes riches en fibres, vitamines, minéraux et antioxydants, des produits laitiers pour le calcium et, enfin, des produits céréaliers pour les sucres lents. »

  • Misez sur le frais pour équilibrer les produits tout faits

Comment éviter la consommation trop fréquente de produits industriels riches en sucre et en graisse ? En extérieur comme à la maison, complétez-les avec des fruits et légumes frais. La tranche de brioche ou le croissant viendra avec une pomme ou une poire coupée en quartiers ou en bâtonnets.

  • Et pourquoi pas un goûter salé ?

Qui a dit que le goûter était forcément sucré ? Si vos enfants ont une préférence pour les aliments salés, profitez-en ! Leurs goûters n’en seront que plus variés et équilibrés, dans la durée. Quelques exemples : une tartine de fromage frais accompagnée de tomates cerises ou de rondelles de concombres, muffins courgette-chèvre, bâtons de carottes à tremper dans de l’houmous, etc.

  • Le réflexe goûter à emporter pour bien s’organiser

N’hésitez pas à anticiper en jouant la carte de la complémentarité pour les goûters « sur le pouce » ou à l’extérieur. Les fruits prennent la forme de compotes à glisser dans le sac à dos aux côtés d’amandes, noix et noisettes, ou d’une barre de céréales… L’astuce d’Armelle ? « Les fruits ont leur place dans la gourde des enfants : une eau aromatisée avec des tranches d’agrumes lui donnera du goût tout en diffusant vitamines et minéraux ».

A quelle heure prendre son quatre heures ?

« L’idéal est de prendre son goûter vers 16h30, soit trois à quatre heures après le déjeuner et au minimum deux heures avant le dîner », recommande Armelle Antoniazzi, diététicienne du réseau Interfel.

Les 5 armes secrètes d’un goûter de choc

  1. Compotes de saison maison : vous avez du temps ? Lancez-vous dans la confection de compotes maison. En automne, goûtez celle aux pommes et potiron. En été, celle au melon vanillé à l'orange.
  2. Jolies salades de fruits : les salades raviront les papilles et les yeux des plus jeunes avec des fruits rouges (fraise, framboise, myrtille ou mûre) ou de saison, comme la salade de poires et kiwis à la menthe.
  3. Moelleux qui cachent bien leur jeu : prenez vos gâteaux et cakes maison comme autant d’occasions de faire manger fruits et légumes de saison. Essayez ce moelleux d’automne aux poires et au gingembre ! Pensez aux légumes qui se glissent dans des gâteaux ni vu ni connu, comme dans ce carrot cake au miel et vanille, caramel au beurre salé ou bien des moelleux au potimarron.
  4. Oui aux confitures et coulis : vos petits raffolent de crêpes, de gaufres ou de laitages ? Agrémentez-les de coulis avec des morceaux de fruits ou bien de confitures maison. A l’automne, vous en confectionnerez aux coings, figues ou poires aux amandes.
  5. Des jus qui ont la pêche : les jus de fruits et légumes frais ne sont pas réservés au petit-déjeuner ! La recette favorite d’Armelle ?  Marier ananas, kiwi et feuilles d’épinard. Outre les jus, la boisson servie au goûter permet d’associer fruits et légumes frais aux produits laitiers. Pour une inspiration de saison, découvrez ces smoothies d’automne aux figues, prunes et raisin.

Goûter, c’est jouer !

Goûter,, c'est s'amuserLa recette d’un plaisir du goûter sans cesse renouvelé, c’est la créativité partagée ! La variété des couleurs, des formes et de la découpe des aliments suscite la curiosité des plus jeunes. De quoi les inciter à tester de nouvelles saveurs : « parents et enfant peuvent associer fruits et légumes en mini-brochettes, dans une assiette décorée de fruits secs ou de noix de coco râpée… Ces recettes de petits chefs sont astucieuses, créatives et équilibrées », commente Armelle Antoniazzi.

Fruits et légumes s’invitent aussi aux goûters exceptionnels comme les anniversaires. Vous pourrez les disposer sous forme de silhouettes d’objets ou d’animaux, les offrir en pâte fantaisie ou en faire l’objets des jeux -  qui saura reconnaître des saveurs à l’aveugle ? Ils seront aussi les stars des goûters thématiques comme Halloween, avec ces soupes au potiron et autres pumpkin pies. De quoi mettre de la couleur dans leurs assiettes tout en assurant une collation équilibrée !

Rechercher une recette

Retour en haut de page