Les atouts des soupes froides

Hydratation, richesse en micronutriments, légèreté, fraîcheur... : les soupes froides ont la côte !

Longtemps méconnues des consommateurs, les soupes froides sont maintenant rentrées dans les mœurs et sont même devenues très "tendances".
Les soupes froides sont à la fois légères, savoureuses et rafraîchissantes ; laissez-vous tenter par ces délices salés ou sucrés…

Quel est donc leur secret ? Les soupes froides sont tout simplement le résultat d'une ingénieuse combinaison : un judicieux mélange de végétaux - légumes et/ou fruits, crus et/ou cuits - dans un volume d'eau, servies fraîches (de froides à glacées, selon la météo et le goût des convives).

Un véritable moment d'hydratation

Les soupes froides sont très intéressantes en période de grosses chaleurs. Nos besoins hydriques augmentent, c'est pourquoi nous devons accroître nos apports de la journée. L'eau est le principal constituant des soupes, entre 85 à 90%. Aussi un bol de soupe apporte environ 250 ml d'eau, quantité non négligeable, qui vient s'ajouter aux autres boissons de la journée.
Petit plus : une partie de cette eau est liée aux fibres des légumes et des fruits, ce qui permet d'étaler son assimilation dans le temps : une hydratation de longue haleine !

Une excellente source de micronutriments

Quelle que soit leur composition, les soupes ont comme particularité de réunir plusieurs légumes ou fruits. Or chacun d'entre eux présente sa propre caractéristique nutritionnelle : la carotte et le melon sont riches en caroténoïdes, la tomate en lycopène, le chou en calcium, la fraise en vitamine C, le raisin en tanins… C'est pourquoi les soupes assurent une bonne diversité de nos apports nutritionnels.
Autre point fort des soupes, leur mode de préparation favorise une bonne conservation des sels minéraux et oligo-éléments naturellement présents dans les végétaux. En effet, le découpage des légumes ou des fruits en petits morceaux augmente la surface de contact avec l'eau et induit ainsi une perte minérale par solubilité. Or cette eau, riche en minéraux, est également consommée. Il n'y a donc aucune perte. Les soupes favorisent de ce fait une bonne reminéralisation.

Une légèreté assurée

Les soupes froides sont réputées pour être pauvres en calories et pour cause : un bol de soupe apporte environ 150 kcal, ce qui est plus que négligeable. De plus leur richesse en eau et en fibres leur procure un pouvoir de satiété très important. Elles permettent de nous rafraîchir d'une part, de nous ressourcer en éléments protecteurs d'autre part tout en limitant les calories superflues. Elles constituent de ce fait une excellente alternative aux excès de table et aux grignotages.

Quelques idées de recettes à réaliser

Soupe de melon

Pour 4 personnes:
 1 melon
1 citron

Mixer la chair du melon avec le jus du citron. Verser dans des coupes. Placer au réfrigérateur.

Soupe de courgettes

Pour 4 personnes :
 2 courgettes moyennes
6 dl de bouillon de volaille
6 feuilles de basilic frais
1 petit bouquet de cerfeuil
1,5 dl de crème fraîche
Sel et poivre.

Laver puis couper les courgettes en rondelles. Les blanchir à l'eau bouillante salée 7 à 8 mn. Egoutter et laisser refroidir. Passer au mixer. Mélanger cette purée au bouillon de volaille chaud. Poivrer mais ne pas  saler. Ajouter les feuilles de basilic ciselées. Mettre au réfrigérateur au moins 1 h. Juste avant de servir parsemer de cerfeuil. Servir en présentant la crème fraîche à part.

Gaspacho express

Pour 4 personnes :
 6 tomates
1 concombre
1 poivron vert épépiné
1 petit oignon blanc
4 c à s d'huile d'olive
Sel et poivre
Quelques feuilles de coriandre fraîche

Laver les légumes, les couper en petits morceaux et mixer tous les ingrédients. Saler et poivrer selon le goût. Ajouter les feuilles de coriandre ciselées et quelques glaçons au moment de servir.

Rechercher une recette

Retour en haut de page