Calendrier Se connecter

Les fruits et légumes

par type de famille

Tout sur… la salade

Il ne faut pas dire « la » salade, mais bien « les » salades : laitue, chicorée, cresson, mâche, endive et autres petites feuilles composent une grande famille de plantes potagères à déguster sans modération, pour le plaisir du goût, celui des yeux, comme pour leurs vertus nutritionnelles. 

Salades : quelles familles et variétés ?

Avec plus de 2 000 variétés dans le monde, les salades n’ont pas fini de vous surprendre. Rien qu’en France, 275 variétés sont recensées et chaque jour une dizaine vous attend chez le primeur. Il y a d’abord la famille des laitues (batavia, romaine, feuille de chêne…), leurs cousines les chicorées (scarole, endive, frisée…) et enfin les « petites salades » composées de petites feuilles séparées (mâche, roquette, cresson, pousses d’épinard…). De quoi varier les menus toute l’année !

3ème producteur de salades en Europe : c’est la France !

6 kg d’endives et 5 kg de salades (laitues et autres) : c’est ce qu’un Français mange en moyenne par an ! 

4ème légume le plus consommé de France : c’est la salade. 

Salades : quels modes de production ?

Pour satisfaire les envies de feuilles croquantes des Français, des producteurs cultivent des salades dans de nombreuses régions (Ile-de-France, Val de Loire, Occitanie…), s’adaptant au besoin aux conditions climatiques (en les protégeant sous des châssis en hiver, en les arrosant en été). Il faut aussi s’adapter à la variété cultivée : on ne fait pas pousser de la même façon l’endive, la laitue ou la mâche. Les seules constantes : la passion et le savoir-faire des producteurs !

Le saviez-vous : pourquoi les endives sont blanches, et non vertes ?

Parce que sa culture, complexe, se termine dans l’obscurité ! Il faut d’abord semer des graines, au printemps, pour produire des racines, qui à l’automne, bien développées et gorgées de sels minéraux, sont déterrées, conservées en chambre froide avant d’être repiquées dans l’obscurité, selon les besoins de production.

Faites-en toute une salade… de recettes!

Au-delà de la classique vinaigrette, les salades se font composées et même cuisinées !

  • Réveillez votre sauce de salade, en testant différentes variations. 
  • Faites de la la salade « verte » l’un des ingrédients phares d’une salade composée colorée et équilibrée, par exemple, avec des légumes, du magret fumé et des œufs – ou d’un sandwich réussi… 
  • Laissez la laitue jouer les figurantes parmi de nombreux ingrédients, dans une salade originale présentée en portions individuelles.
  • Roulez la salade dans un wrap végétarien, ou transformez-la en maki.
  • Préparez-la en soupe.
  • L’endive, une salade bien particulière, s’adapte à tout : crue, cuite au wok , en velouté, en gratin… dans vos menus d’hiver et demi-saison.

Top 5 de nos recettes de salades

Salades : astuces anti-gaspi

Vous avez oublié une salade dans le réfrigérateur, et elle a perdu son croquant ? Ne la jetez pas : enlevez les premières feuilles abîmées, et faites-en une soupe ! Laitues, cresson et endives font de délicieux veloutés.

La salade : tous les bienfaits de la fraîcheur

Les salades comptent parmi les légumes les plus fragiles : elles doivent arriver très vite dans votre assiette, encore chargées des sels minéraux et vitamines gagnés durant leur croissance ! Consommez différentes variétés de salades, pour un équilibre nutritionnel idéal. Chacune a ses atouts : certaines sont riches en antioxydants (la frisée), d’autres en calcium (la romaine) ou en vitamine C (la mâche). Et foncez sur les « petites salades » et jeunes pousses : de véritables bombes nutritionnelles !

Comment faire aimer la salade aux enfants ? (et aux ados)

  • Varier les recettes : c’est peut-être la vinaigrette qu’il n’aime pas, essayez une sauce au yaourt par exemple… Et commencez la découverte avec une laitue douce.
  • Simplifier : coupez la salade en lamelle ou en petits morceaux, faciles à manger.
  • Colorer : ajoutez des dés de fromage et tomates cerises.
  • Ruser : utilisez des feuilles de cœur de laitue ou d’endive comme « barquette » pour du fromage frais ou des rillettes de poisson